Football/Championnat national de Ligue 1 : L’Etoile du Congo voit l’Afrique à sa portée

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Depuis sa victoire aux dépens des Diables-Noirs, lors de la 16e journée, l’Etoile du Congo respire la joie de jouer. En sept matchs disputés, elle a enregistré 6 victoires, n’a concédé qu’un match nul et pointe à la deuxième place. Au compteur, elle compte 45 points, donc quatre points d’avance sur son encombrant rival qui n’en exhibe que 41, à l’issue de la vingt-deuxième journée disputée le week-end dernier.


C’est dire que la deuxième place synonyme de qualification pour la Coupe de la Confédération est à la portée d’Etoile du Congo. Le courant passe bien entre le sommet et sa base. Le succès est en train de couronner l’entreprise. Les joueurs ont fêté les quarante-cinq points de leur équipe samedi 11 mai, après leur succès sur Patronage Sainte-Anne, au Stade Massamba-Débat. Ils ont gratifié leur public de deux buts splendides, le premier par Roland Okouri (83e), le second par Mignon Etou-Mbon (89e), d’une frappe pure et sèche qui a léché le haut du filet. On le voit, l’Etoile du Congo a  sué sang et eau pour se tirer d’affaire. Elle a puisé dans sa réserve pour faire entendre raison aux enfants de Sainte-Anne, tout de même accrocheurs en diable à cette occasion. L’’essentiel, ce sont les trois points de la victoire.
On ne sait si à l’orée de ce championnat, l’entraîneur Cédrick Nanitélamio était exubérant qu’il l’est maintenant. Ou le président de l’équipe, Ghislain Ngapela Lendouma. L’espoir était sans doute quelque part. Sa fulgurante ascension ne résulterait pas d’un heureux hasard. Le groupe est homogène. Les joueurs avaient, individuellement, d’intrinsèques qualités techniques. Il ne restait plus au staff technique qu’à discipliner ces talents juvéniles. En leur inculquant l’esprit collectif nécessaire. En leur assurant la condition physique, autre talon d’Achille du football congolais. Assez loin des sentiers de la superstition, voire du fétichisme qu’on entoure cette équipe. Tout cela concourt au succès, place naturellement le groupe au top-niveau. Quelqu’un n’affirmait-il pas que «l’art est bon lorsque la tête et les membres…travaillent ensemble?»
Mais, la deuxième place est-elle définitivement une affaire d’Etoile du Congo? La réponse dans la suite du championnat. Pour l’instant, les «Vert et jaune»  tiennent le bon bout, à quatre journées de la fin.
Venons-en aux autres matchs de la vingt-deuxième journée. Commençons par le commencement, au Stade Massamba-Débat. Pour noter, qu’en lever de rideau d’Etoile du Congo-Patronage Sainte-Anne, JST a renoué avec la victoire qui lui fuyait sans cesse depuis trois journées, en l’emportant aux dépens de Tongo FC (2-1).
Dimanche 11 mai, sur la même pelouse. Regards rivés d’abord sur  Inter Club et Nico-Nicoyé, pour se fixer ensuite sur Diables-Noirs-AS Cheminots. Les militaires avaient ouvert le score dès la 16e minute de jeu. Cet avantage, ils l’ont maintenu jusqu’au coup de sifflet final d’Omérine Yengo.
Et Diables-Noirs-AS Cheminots? Casse-tête chinois. Une cinquantaine de minutes s’étant révélée fertile en déchets, le but tardait à poindre. D’où le sentiment longtemps partagé d’un match nul. Rox Oyou Thoury choisissait ce moment-là pour faire parler ses pieds et sa tête. On jouait respectivement la 54e minute et la 61e minute de jeu: 2-0. Mais les hommes du rail ayant repris du poil de la bête réduisaient le score sur penalty transformé  en  but  par Gloirdy
Vouidibio (75e). Score final: 2-1.
A Owando, l’AS Otohô a confirmé son leadership en ramassant des points supplémentaires devant FC Kondzo: 4-0.
Au même moment, à Dolisie, l’AC Léopards retrouvait le chemin de la victoire, face à V.Club-Mokanda (1-0).
Lundi 13 mai, La Mancha est venu tenir CARA en échec (0-0).
Jean ZENGABIO

Classement provisoire et officieux. 1.AS Otohô (55 points). 2.Etoile du Congo (45 points). 3.Diables-Noirs (41 points). 4. JST (37 points). 5.CARA (33 points). 6.Tongo FC (32 points). 7.V.Club-Mokanda (30 points). 8.AC Léopards (29 points). 9. AS Cheminots (25 points). 10. Inter Club (25 points). 11. Patronage Sainte-Anne (22 points). 12. FC Kondzo (21 points). 13. Nico-Nicoyé (20 points). 14. La Mancha (15 points) .

Informations supplémentaires