Parcours des Diables-Rouges au CHAN 2018 : Le Congo se prend à rêver

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

En s’imposant par 2 buts à 0  devant le Burkina Faso, les Diables-Rouges congolais ont engrangé leur deuxième victoire au Championnat d’Afrique des nations. Un succès qui leur assure une place en quarts de finale avant même la fin du premier tour. Du coup, les férus du football congolais se mettent à rêver d’un possible sacre au soir du 4 février. Pour se donner le passage au deuxième tour à élimination directe, les Diables-rouges ont superbement réagi en deuxième mi-temps.

Les poulains de Barthélémy Ngatsono ont déroulé un jeu collectif à courts échanges avec des  accélérations sur les côtés qui leur ont permis d’ouvrir des brèches larges comme le boulevard des armées dans le réseau défensif des Etalons. Ils s’y sont engouffrés allègrement. Les Etalons ayant fini par subir leurs poussées rageuses, le défenseur Carof Bakoua a été le premier à faire la fête en jaillissant rageusement sur un ballon relâché par le gardien de but burkinabè, à la 72e minute. Puis Kader Bidimbou a enfoncé le clou, de la tête, pendant le temps additionnel.
Cela dit, le Congo se trouve de l’autre côté pour attendre les quarts de finale. Il confirme ce qu’il a bien négocié d’entrée face au Cameroun. On avait parlé de chance. Après la victoire sur les Etalons, il n’y a plus de tergiversation possible, les Diables-Rouges sont capables d’aller loin.
Il semble maintenant que les choses sérieuses vont commencer pour les Diables-Rouges. Elles exigent certainement une nouvelle prise de conscience, dans la mesure où les étapes de la compétition ne se ressemblent pas. Eux et leur futur adversaire en quart de finale auront d’énormes chances à défendre. Qu’ils continuent à étonner, à subjuguer  les Congolais. Pourquoi ne pas rêver d’un parcours jusqu’en finale? Qu’ils se révoltent encore pour combler les attentes des fans.  Mais s’ils tombent, c’est la loi du sport bien qu’on en fera une montagne de regrets.
A noter que le Maroc, le Soudan, la Namibie et la Zambie sont, eux aussi, déjà qualifiés. Le groupe C n’a pas encore rendu son verdict, mais le Nigeria est bien placé pour s’adjuger le premier ticket. Quant au groupe D, celui du Congo, l’Angola et le Burkina Faso sont les prétendants pour le deuxième ticket.

Jean ZENGABIO

Informations supplémentaires