Football/Championnat d’élite Ligue 1 : Ça sent la relégation pour Diables-Noirs !

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Les Diables-Noirs continuent de se frayer leur chemin dans une forêt inextricable de difficultés et ont du mal à se tirer d’affaire, à une journée de la fin de la phase aller du championnat national d’élite Ligue 1, même s’il leur restera deux matchs de retard à disputer.


Des équipes se battent avec acharnement. Pour la couronne honorifique de la mi-saison. Certaines, cependant, tentent, sans espoir, de fuir la relégation. Chaque journée qui passe les y condamne. C’est, entre autres, le cas du F.C Kondzo, des Diables-Noirs et du F.C Nathalys (9 points), la lanterne rouge. Très peu de choses ont changé, pour ces équipes, à l’issue de la seizième journée qui s’est achevée au moment où notre journal était sous presse, et donc trop tard pour en donner la totalité des résultats techniques, notamment celui de CARA-Etoile du Congo.
Mardi 4 avril, au Stade Massamba-Débat, F.C Kondzo a tenté de relever la tête, en épinglant Tongo F.C (2-1). Mais, il a tout juste gagné une place au classement général provisoire, passant de la dix-septième à la seizième place, avec un total de 14 points.
Par contre, les Diables-Noirs en décousaient avec Saint-Michel de Ouenzé, mercredi 5 avril, sur la même pelouse, avec l’intention impérative de l’emporter et amorcer leur mission de sauvetage. Ils  n’ont pu mieux faire qu’un triste match nul (0-0). Incapables de chasser la guigne qui les poursuit depuis l’éclatement de la crise qui les secoue, ils pointent, désormais, à la peu glorieuse dix-septième place, synonyme de relégation automatique, avec un total de 13 points seulement au compteur. Très maigre comme moisson.   
Curieusement, ni les dirigeants, ni les supporters de Diables-Noirs ne semblent prendre la mesure du risque que court leur équipe. Qui pense réellement à la sortir de l’état actuel? Si rien n’est fait, ce ne sera pas une fête à la fin du championnat, mais les funérailles d’une équipe, car tous pleureront sur son cadavre calciné.
D’autres matchs ont eu lieu, mardi 4 et mercredi 5 avril. A Massamba-Débat, J.S.P (20 points) a fait une partie laborieuse, contre l’A.S Otohô (32 points): 0-0. De même Nico-Nicoyé (18 points), devant Patronage Sainte-Anne (20 points): 2-2. Inter Club et J.S.T ont également fait jeu égal (3-3), jeudi 6 avril.
Au Stade Denis Sassou Nguesso, à Dolisie, l’A.S Cheminots (19 points) est allée arracher, également, un match nul (1-1), face aux Jeunes Fauves (16 points), tandis qu’au Complexe sportif de Pointe-Noire, La Mancha (26 points) s’est offert le scalp de l’A.S.K (17 points): 4-0.

G.M.

Informations supplémentaires