Nigeria : Les championnes d’Afrique en grève pour leurs primes

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Fraîchement sacrées championnes d’Afrique pour la 10e fois en 12 éditions, les joueuses du Nigeria ont lancé un sit-in et refusent de quitter leur hôtel à Abuja, rapporte la presse locale. Les Super Falcons entendent protester contre les promesses non-tenues par leur Fédération (NFF), qui leur doit les primes de qualification à la CAN féminine 2016 ainsi que leurs bonus de victoires pour la compétition. «Nous sommes fatiguées des mensonges et des fausses promesses de la NFF.

Ils nous ont dit qu’on serait payées avant le tournoi au Cameroun mais ce n’est jamais arrivé», a déploré une joueuse, sous couvert d’anonymat, sur la chaîne de radio BBC.
De son côté, la NFF affirme attendre que le gouvernement débloque les fonds. Le problème des primes est, malheureusement, un classique pour les sélections au Nigeria, masculines comme féminines. Un cas de figure similaire s’était produit, en 2004, avec les Super Falcons, retranchées pendant trois jours dans leur hôtel au lendemain de leur sacre continental, jusqu’à ce que la NFF leur verse leur dû…

Informations supplémentaires