Visite des chantiers sanitaires à Pointe-Noire : Georges Marius Moyen satisfait de l’évolution des travaux

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le ministre de la santé et de la population, Georges Marius Moyen, a visité, dernièrement, l’hôpital de base de Tié-Tié et l’hôpital général Adolphe Sicé, pour s’enquérir du niveau d’avancement des travaux de réhabilitation de quelques bâtiments hospitaliers.

Cette visite a commencé à Tié-Tié, par le bâtiment abritant le bloc de gynécologie obstétrique et la pédiatrie. Là, le ministre a constaté, avec satisfaction, que les travaux s’exécutent et avancent normalement, selon le timing voulu par les décideurs. Il s’est, ensuite, rendu à l’hôpital général A. Sicé où, peu avant la visite de cet établissement sanitaire, la directrice générale dudit hôpital, Sidonie Kizonzi Moulady, a justifié la réhabilitation de ce centre, vieux de 83 ans. «L’hôpital général A. Sicé qui s’inscrit dans une dynamique d’amélioration de l’offre de la qualité des soins de service connaît beaucoup de difficultés, pour atteindre ses objectifs; ceci touche, tout à la fois, l’infrastructure qui est très vétuste que les bâtiments qui sont obsolètes ou inexistants pour certains. Tout cela constitue, naturellement, un grand frein pour son développement. C’est dans ce contexte particulier qu’a été élaboré un plan d’urgence, afin de renforcer son plateau technique dans un environnement requis. Et c’est là, le point de départ du projet de réhabilitation qui a été mis en œuvre par l’opérateur Isd, pour moderniser l’hôpital afin d’améliorer l’offre et la qualité des soins et des services dans un court terme, en attendant la reconstruction de l’hôpital. Vieux de 83 ans, cet hôpital a un caractère interdépartemental dans la mesure où il reçoit les malades de Pointe-Noire, et ceux référés du Kouilou, du Niari de la Bouenza et du Cabinda», a-t-elle déclaré.
La visite guidée a commencé par le bâtiment qui abrite la maternité où  se font les travaux de réfection de l’unité des urgences pédiatriques et l’extension de l’espace accueil des urgences. Elle s’est poursuivie au bâtiment des urgences et des soins intensifs. Les blocs opératoire central, opératoire de gynécologie obstétrique et d’accouchement n’ont pas été marginalisés. Dans cet hôpital, l’ensemble des travaux est réalisé à 74%.
En perspective, Sidonie Kinzozi Moulady a déclaré: «La réalisation n’ayant intéressé que quelques bâtiments sans extension de surface utile pouvant améliorer la prise en charge des malades, la reconstruction devrait être envisagée pour une modernisation totale de l’hôpital général A. Sicé, comme réponse à l’inadéquation entre son offre en infrastructure par rapport à la demande des populations.»
Au terme de la visite, Georges Marius Moyen, satisfait, a exhorté le personnel soignant et administratif à plus d’ardeur et de rigueur dans le travail, afin que 2012, déclarée année de la santé par le chef de l’Etat Denis Sassou Nguesso, soit effective.

Equateur Denis NGUIMBI  


Informations supplémentaires