F.a.c (Forces armées congolaises) : Des nouveaux responsables à l’E.g.t et à l’Acmil

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le colonel Patrick Serge Clotaire Immath Mouyoki, nommé récemment à la tête de l’E.g.t (Ecole de génie travaux), en remplacement du commissaire colonel Séraphin Hilaire Okoko, et le colonel Jean Libali, à la tête de l’Acmil-M.Ng (Académie militaire Marien Ngouabi), succédant au colonel Joseph Nkounkou, ont pris leurs fonctions il y a peu. Ils s’attèlent, déjà, à leurs tâches.

 

Mais, qui sont ces deux nouveaux responsables, qui président, désormais, aux destinées de ces deux établissements militaires de référence?
Ancien enfant de troupe de la promotion colonel Victor Tsikakabala (1982-1989), le colonel Patrick Serge Clotaire Immath Mouyoki a fait sa formation initiale à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr, en France. Il la poursuit, successivement, au cours d’application à l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale; au cours d’Etat-major au centre d’enseignement supérieur de gendarmerie de Maisons Alfort, en France; au cours d’enseignement militaire supérieur II, à l’Ecole de guerre de Paris, en France. Le colonel Immath Mouyoki est, également, détenteur d’un certificat d’expert de la défense en management, commandement et stratégie, obtenu à Paris, en France. Il a participé, par ailleurs, au cycle de conférences sur la gouvernance sécuritaire, judiciaire et victimologie appliquée, organisé par la Fédération internationale des fonctionnaires supérieurs de police à Paris, en France; au séminaire international de formation des planificateurs de niveau stratégique sur la sécurité et la gouvernance, dans les opérations de soutien à la paix, organisé à l’initiative de la C.e.e.a.c (Communauté économique des Etats d’Afrique centrale), à Yaoundé, au Cameroun.
Le nouveau directeur général de l’E.g.t a assumé, entre autres, les fonctions de commandant du 2e escadron de gendarmerie mobile de Brazzaville; de commandant de la compagnie territoriale de Brazzaville, puis de Brazzaville -Nord; de directeur de cabinet du commandant de la gendarmerie nationale; de commandant de l’Ecole de la gendarmerie nationale; de commandant de la région de gendarmerie de la Cuvette-Ouest et de commandant du centre d’instruction d’Ewo. Il a à son actif aussi de nombreuses décorations.
Le colonel Jean Libali, nouveau commandant de l’Acmil-M.Ng, a quant à lui, fait sa formation initiale sur le commandement d’une unité Abc en République Démocratique Allemande. Il a suivi, en outre, une formation au cours d’Etat-major à l’Acmil; au cours d’Etat-major en maintien de la paix. Il a tour à tour été chef de section instruction du bataillon des chars du 3e Rim (Régiment d’infanterie mécanisée); commandant du 2e escadron du Bataillon des chars du 3e Rim; commandant de la logistique du 40e Bataillon des chars légers; chef de division recherches à l’Acmil, chargé des enseignements opérationnels; chef d’Etat-major du commandement des écoles des F.a.c (Forces armées congolaises). Le colonel Jean Libali est décoré, par ailleurs, dans l’Ordre du mérite congolais.

Alain-Patrick MASSAMBA  

Informations supplémentaires