P.t.c.i (Programme de troisième cycle interuniversitaire en économie) : 155 étudiants africains suivront une formation de haut niveau en économie à Brazzaville

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Brazzaville, la capitale, va abriter, pour la première fois, à  partir du mois d’août prochain, un campus commun des cours de haut niveau à option en économie au profit de 155 étudiants ressortissants de 18 pays africains francophones membres du P.t.c.i (Programme de troisième cycle interuniversitaire en économie). Cette formation, qui se tiendra pendant trois mois, est organisée en partenariat avec l’Université Marien Ngouabi, avec l’appui financier du gouvernement. 

 

Le Conseil académique de la Ciera (Conférence des institutions d’enseignement et de recherche économique et de gestion en Afrique) s’est réuni du 4 au 5 juin 2017, à l’Université Marien Ngouabi, à Brazzaville, pour examiner les modalités d’organisation du campus commun des cours à option en économie, en vue de sa réussite. L’ouverture de la session de ce Conseil académique était présidée par le Professeur Jean–Rosaire Ibara, recteur de l’Université Marien Ngouabi, en présence du Professeur Georges Kabou, agrégé des Facultés des sciences économiques, chef de Département des techniques quantitatives, doyen honoraire à l’Université de Yaoundé II, président du Conseil académique du P.t.c.i et du Professeur Rufin-Willy Mantsié, directeur du P.t.c.i, de nationalité congolaise. On a aussi noté la présence de Pape Ciré Dime, coordonnateur administratif et financier du P.t.c.i, Dr Flaubert Mbiekop, administrateur de programme principal des économies inclusives du Centre de recherches pour le développement international du Bureau régional de l’Afrique subsaharienne de la coopération canadienne, le Professeur Docteur Semedo Gervasio, économiste expert consultant à l’Université François Rabelais, en France, le Pr titulaire Birahim Bouna Niang, Doyen de la faculté des sciences économiques et de gestion à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, le Pr Mathias Marie Adrien, Doyen de la faculté des sciences économiques de l’Université Mrien Ngouabi, le Pr Antoine Ngakosso, directeur général des impôts et des domaines, maître-assistant Joseph Emmanuel  Mata, vice-doyen à la Faculté des sciences économiques de l’Université Marien Ngouabi et le Dr Gaspard S. Mbou Likibi, enseignant chercheur à la Faculté des sciences économiques de l’Université Marien Ngouabi.  
Le Conseil académique qui a réuni au total six membres sur près d’une dizaine, a eu pour objet de préparer les conditions de la bonne tenue du campus des cours à option en économie dans la capitale congolaise, qui va accueillir cet événement universitaire. Il a examiné les questions permettant de déterminer les enseignants et cours qui seront dispensés. Une analyse a été faite aussi sur la pérennité du P.t.c.i, au regard de la précarité des moyens financiers que connaît actuellement le programme, soutenu par les bailleurs de fonds depuis sa création en 1992. Il a permis la formation d’un certain nombre de leaders dans le domaine économique dans la sous-région.
Signalons que le P.t.c.i (Programme de troisième cycle interuniversitaire en économie) a été adopté lors de la sixième rencontre de la Cierea (Conférence des institutions d’enseignement et de recherches économiques et de gestion en Afrique), tenue à Cotonou, au Bénin, les 21 et 22 mai 1992. Il a pour objectifs, entre autres, de former des économistes de haut niveau susceptibles de répondre aux demandes de recherche, d’enseignement supérieur et d’expertise des pays de l’Afrique francophone; et des docteurs de standard international pour répondre à la demande de renforcement du personnel enseignant des institutions d’enseignement supérieur membres de la Cierea. La mission revient au gouvernement de réussir la formation qui va se dérouler, pour la première fois à Brazzaville, pendant trois mois.

Informations supplémentaires