Participante, en 2016, de l’incubateur «Sounga nga» de la Fondation Sounga : Clenne Mouangou primée aux Trophées de l’Entreprenariat au Féminin 2017, à Paris

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Participante à l’édition 2016 de l’incubateur de projets féminins dénommé : «Sounga Nga» (Aide-moi), de la Fondation Sounga, aux destinées de laquelle préside Mme Danièle Sassou-Nguesso, la Congolaise Clenne Mouangou a été couronnée lauréate de la 4e édition des Trophées de l’Entreprenariat au Féminin (E.A.F). Dans la catégorie «Entrepreneure du monde».

Participante à titre individuel à cette grand-messe annuelle organisée par la Confédération générale des petites et moyennes entreprises, la présidente de la start-up C.M. Agrobusiness a reçu son prix, au cours d’une cérémonie, qui s’est déroulée, le jeudi 11 mai 2017, au Conseil économique, social et environnemental, à Paris, en France. En présence de Danièle Sassou-Nguesso et de la présidente des Trophées de l’Entreprenariat au Féminin, Mme Geneviève Bel.

Les félicitations de Danièle Sassou Nguesso

Il va sans dire que la présence de la Présidente de la Fondation Sounga à la cérémonie de remise des Trophées de l’Entreprenariat au Féminin, à Paris, est un motif de fierté et d’encouragement pour Clenne Mouangou. «Je remercie Mme Danièle Sassou Nguesso pour sa présence, et ses encouragements, lors de la cérémonie. Sans oublier les membres de la Fondation Sounga», soutient-elle. Elle qui espère que ce trophée «sera une source d’inspiration et de motivation pour les femmes, afin qu’elles osent se lancer, sans se mettre de freins et en oubliant les préjugés sociaux».
«Avant d’intégrer la Fondation Sounga, je travaillais seule. La Fondation m’a permis de développer mon réseau et de me donner une certaine visibilité. Je peux dire que lors de l’incubateur Sounga Nga m’a mise en lumière», reconnaît Clenne Mouangou. Qui, par ailleurs, apprécie les actions de la Présidente de la Fondation Sounga, «pour promouvoir l’entreprenariat des femmes». «C’est innovant au Congo, un incubateur 100% féminin», reconnaît-elle.
«Je remercie et félicite Clenne Mouangou pour son couronnement, lors de la 4e édition des Trophées de l’Entreprenariat au Féminin. En remportant le prix d’«Entrepreneure du monde», elle fait honneur à la femme congolaise, en général, et à l’entreprenariat féminin congolais, en particulier. Même s’il est vrai qu’elle a participé, à titre individuel, à cette compétition, il faut reconnaître que l’incubateur Sounga nga 2016 organisé par la Fondation Sounga, lui a, en quelque sorte, ouvert les portes, comme elle l’avoue, elle-même. Encore une fois, je remercie la lauréate pour l’honneur qu’elle fait à la femme congolaise, et particulièrement à l’entreprenariat féminin congolais, et je l’encourage à travailler davantage pour réaliser les objectifs qu’elle s’est assignés», commente, pour sa part, Mme Danièle Sassou-Nguesso.     
Pour la petite histoire, Clenne Mouangou est titulaire d’un master en finance, option «Marché des capitaux». C’est à l’âge de deux ans qu’elle quitte le Congo, pour la France. Où elle travaille, longtemps, au sein de grandes sociétés institutions : BNP Paribas, HSBC, Société Générale. Avant de repartir au Congo, en 2012, pour se lancer dans l’élevage. Clenne ouvre un magasin de vêtements, puis un deuxième et un troisième. Ce qui lui permet, en 2014, d’acheter un hectare de terrain à Linzolo, dans le Sud du pays, afin de mettre sur pied une ferme, pour y élever des porcs. «Mon projet porte sur l’élevage du porc, la transformation et la vente de spécialités à base de porc. Je souhaiterais, en fait, faire de cette ferme, un grand site agropastoral, en développant d’autres activités liées à la ferme, en mettant, par exemple, des poules pondeuses, des poulets, en exploitant des étangs pour faire la pisciculture, un peu plus de maraîchage, planter des arbres fruitiers. L’objectif serait, en fait, de consommer des produits locaux frais, et donc, d’apporter, en fait, notre humble contribution au manque, parce que notre pays importe beaucoup de viande à l’étranger, alors, que nous pourrions produire sur place…», confie-t-elle. Et d’ajouter : «L’élevage a un rôle important dans la diversification de l’économie, mais son potentiel n’est pas suffisamment exploité. Il mériterait d’être renforcé. L’élevage en tant qu’activité productrice pourrait apporter une dynamique dans les zones qui sont touchées par la pauvreté et la misère. La production de la viande porcine pourra non seulement améliorer le statut nutritionnel des populations, mais aussi et surtout procurer des revenus. En ce qui concerne l’industrie agro-alimentaire, parce que le but, c’est, ensuite, de passer à la transformation, elle pourra, en fait, apporter de la valeur ajoutée aux produits animaux, en créant des emplois supplémentaires. Donc, c’est une activité qui est créatrice d’emplois, et elle va permettre aussi le développement des activités économiques dans les territoires ruraux».
Actuellement, Clenne Mouangou caresse le dessein de passer au stade de la transformation du porc. Aussi est-elle en quête de «partenaires techniques et financiers pour atteindre cet objectif».          
Les Trophées de l’«Entrepreneuriat Au Féminin» sont organisés avec un certain nombre de réseaux féminins et de sociétés partenaires. Ces derniers ont pour objectif de récompenser des femmes dirigeantes d’entreprises prospères, de taille petite ou moyenne, permettant de mettre en lumière leurs savoir-faire et leurs réalisations.
Ces Trophées sont l’occasion de valoriser les talents de ces femmes entrepreneures, quels que soient le métier, la nature de l’activité de l’entreprise ou leur histoire.
Pour sa part, Sounga est une fondation à but non lucratif fondée en 2015. Sounga veut dire «Aide», en langue lingala, pratiquée notamment sur les deux rives du fleuve Congo. La fondation Sounga a pour ambition d’aller à la rencontre de ces femmes qui subissent, tous les jours, des entraves à leur épanouissement, de les écouter, de leur donner la parole et de les aider à acquérir leur autonomie, en leur offrant les moyens d’entreprendre, grâce à des actions portant sur la formation et le microcrédit.



Informations supplémentaires