Fondation perspectives d’avenir (F.p.a.) : La Fondation relance l’orientation au Congo ainsi la deuxième édition du Forum pour l’orientation universitaire et professionnelle a tenu ses promesses

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Sous le thème: «Se former avec une perspective d’emploi», la FPA (Fondation perspectives d’avenir) a tenu, du 6 au 8 avril 2017, à Brazzaville, la deuxième session du F.o.u.p. (Forum pour l’orientation universitaire et professionnelle), afin d’aider les jeunes à trouver des opportunités d’emplois, après la première édition qui a eu lieu en 2014 à Pointe-Noire et à Brazzaville.

L’ouverture de ce forum, à l’Amphithéâtre Antoine Ndinga-Oba, au rectorat de l’Université Marien Ngouabi, s’est déroulée sous les auspices d’Anatole Collinet Makosso, ministre de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation, représentant son collègue, le ministre de l’enseignement supérieur. Ouvrant le forum, le ministre Anatole Collinet Makosso a mis l’accent sur l’accompagnement des jeunes dans leur insertion dans la vie active: «Le forum qui nous réunit ce jour est d’un intérêt si vif qu’il porte sur l’orientation universitaire et professionnelle, dispositif capital du système éducatif en ce qu’il permet d’une part, de déceler chez l’élève, les capacités et aptitudes, ses aspirations et motivations et d’autre part, de les informer, les conseiller dans leurs projets d’études de formation et de parcours professionnel en vue de leur insertion dans la vie active». C’est ainsi qu’au nom du gouvernement, il a «remercié et félicité la Fondation Perspectives d’Avenir qui, depuis de longues années, organise des activités dans ce domaine de l’orientation». «Le gouvernement ne peut que se réjouir de ce soutien en faveur du développement de l’éducation et de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes», a-t-il fait savoir.

Plusieurs personnalités ont rehaussé de leur présence l’ouverture du forum pour l’orientation universitaire et professionnelle. On peut citer les ministres Hellot Matson Mampouya (recherche scientifique et innovation technologique), Destinée Hermella Doukaga (jeunesse et instruction civique), Leonidas Mottom Mamoni (culture et arts), Nefer Bertille Ingani (promotion de la femme et intégration de la femme au développement), Louis Bakabadio, conseiller spécial du Chef de l’Etat, chargé de l’éducation, de la recherche scientifique et de la formation professionnelle, Mme Norma Borgia, ambassadeur du Venezuela, des responsables de l’Université Marien Ngouabi, des ministères en charge de l’éducation et de la formation professionnelle et d’un parterre d’élèves et étudiants.
C’est au sein de son somptueux siège de l’avenue des trois martyrs que s’est déroulé le forum sur l’orientation universitaire et professionnelle. Plus de 5600 personnes (jeunes, parents, enseignants, etc.) sont venus pour avoir des renseignements, s’inscrire ou tout simplement suivre les communiqués des différents intervenants.
Avec une trentaine de stands, vingt et une écoles (Congo, Maroc, Tunisie, RDC, Sénégal) sans oublié la présence de campus France et d’Education USA. Il y en avait pour toutes les filières. Ajouté à cela il y avait les entreprises venues pour exposer les différents métiers et leurs plans de formation et recrutement pour 2017-2018.
Durant trois jours, nous avons pu assister à un engouement des jeunes populations congolaises. C’est une nouvelle manière de relancer l’orientation au Congo afin d’ouvrir un chemin aux jeunes pour aborder des filières convenablement choisies. Les bacheliers, étudiants, diplômés sans emploi y ont été édifiés et orientés sur les choix de formation et les filières porteuses d’emplois.
Selon le Dr Exécutif de la Fondation M. Abraham Roch Okoko-Esseau, dans son mot de circonstance, l’objectif du forum. «L’orientation que tente de promouvoir la Fondation perspectives d’avenir, à travers son forum de l’orientation universitaire et professionnelle, vise à créer les conditions d’un véritable accompagnement des jeunes et des familles, par les opérateurs de formation à les aider à construire leur projet de vie au sein de la Nation congolaise», a-t-il déclaré.
Plusieurs experts nationaux et internationaux, dans le domaine de l’orientation,  venus notamment de l’Afrique de l’Ouest et du Maghreb, ont pris part à ce forum. Ils ont été actifs dans les stands, pour aider les jeunes congolais dans le processus de leur insertion professionnelle.
Créée en 2012, à Brazzaville, par Denis Christel Sassou-Nguesso, élu député à Oyo (Département de la Cuvette), la Fondation perspectives d’avenir se consacre prioritairement au développement de l’éducation et de la formation professionnelle et qualifiante, dans les domaines nécessaires à l’émergence et au développement du Congo. Elle met un accent particulier sur les jeunes congolais issus des milieux défavorisés, en appuyant leur formation. La fondation se soucie par ailleurs de l’insertion socio-professionnelle des jeunes par l’incitation et l’accompagnement des jeunes dans la création des micro-entreprises. La FPA intervient aussi dans le domaine sanitaire, grâce à son programme de santé communautaire qui a déjà touché plus de 80 000 Congolais des villes et des campagnes.

Marcellin MOUZITA
MOUKOUAMOU

Informations supplémentaires