FPA (Fondation Perspectives d’Avenir) : Des bourses d’études aux dix meilleurs bacheliers de Dolisie

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le 21 novembre 2015, le président de la FPA (Fondation Perspectives d’Avenir), M. Denis Christel Sassou-Nguesso, Député élu à Oyo, dans le Département de la Cuvette, avait été fait citoyen d’honneur de Dolisie, la troisième ville du pays, pour ses nombreuses actions de bienfaisance en faveur des populations de cette localité. A cette occasion, il avait pris l’engagement solennel d’octroyer, chaque année, des bourses d’études aux dix meilleurs bacheliers de cette ville, issus de familles démunies ou de milieux sociaux défavorisés.

Celui que l’on surnommé Muana Ndeya (l’enfant de l’espoir) a tenu parole. Jeudi 13 octobre 2016, il a remis des attestations de bourses d’études dénommées Denis Christel Sassou-Nguesso aux dix premiers lauréats. La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel de ville de la capitale de l’or vert, en présence de MM. Jean-Jacques Mouanda, André Ovu et Yves Fernand Diokouandi, respectivement président du Conseil départemental du Niari, Préfet du Niari, Président du Conseil municipal et maire de la commune de Dolisie.
Dans son mot de circonstance, le Maire Yves Fernand Diokouandi a rappelé l’engagement du Président de la FPA, M. Denis Christel Sassou-Nguesso, lors de son élévation à la dignité de citoyen d’honneur de la ville de Dolisie, de soutenir, chaque année, les études des dix meilleurs bacheliers de Dolisie. «Sans fioriture, je puis vous dire que les oiseaux de Minerve chantaient, déjà, dans leurs refrains et cassettes, que cela était une utopie et ne pourra jamais se réaliser. Fort heureusement, vous êtes là, en face de toute la population de Dolisie, pour faire de l’utopie la réalité palpable, puisque les dix meilleurs bacheliers de l’année 2016 vont, tout à l’heure, recevoir, de vos propres mains, votre apport pour la suite de leurs études», a-t-il argué. Denis Christel Sassou-Nguesso est un visionnaire, a-t-i soutenu, parce qu’ayant «compris que la jeunesse dont vous facilitez la formation, c’est elle qui œuvrera, demain, pour la construction de la ville de Dolisie et par extension, de la Nation congolaise tout entière...».
Le Maire de Dolisie a aussi égrené la multitude actions sociales du citoyen d’honneur de Dolisie, en l’espace d’une année: don d’écharpes aux conseillers municipaux; distribution d’écrans plasma et de kits scolaires; administration de soins gratuits; remise des bourses aux dix meilleurs bacheliers de l’année 2015-2016. «Pour tout ce que vous avez déjà fait pour la ville de Dolisie, pour le plaidoyer auprès des décideurs et des donateurs, et pour tout ce que vous ferez encore pour cette ville, je vous dis merci. Je vous dis merci, ainsi qu’à toute la fondation...», a conclu M. Diokouandi.
Pour sa part, le Directeur exécutif de la Fondation Perspectives d’Avenir, Père Abraham Okoko, a rappelé les missions de cette fondation qui sont de former les jeunes, les qualifier, de telle sorte qu’ils puissent contribuer, significativement, à l’émergence et au développement de notre pays. La fondation «essaie de promouvoir la vision d’une jeunesse à la fois compétente et solidaire. Et travaille, en se fondant sur un certain nombre de principes et de valeurs. Les valeurs qui sous-tendent l’action de la fondation sont, principalement, l’excellence, la transparence, l’équité et l’intérêt général», a-t-il souligné, en rappelant ses cinq axes de travail: la promotion de l’éducation, les programmes de formation professionnelle et qualifiante des jeunes, l’entreprenariat, les programmes de bien-être et de développement personnel des jeunes, les activités de réflexion et de plaidoyer.
M. Okoko a annoncé que la FPA espère, dans les mois à venir, étendre les programmes de promotion de l’entreprenariat et de formation qualifiante, si possible, en lien avec les entreprises à Dolisie. Il a, aussi, précisé que la fondation a deux types de bourses: les bourses Denis Christel Sassou-Nguesso et les bourses Perspectives d’avenir, qui s’appuient sur le mérite aussi, mais toujours en prêtant attention aux jeunes issus des familles démunies et défavorisées. «La fondation voudrait, simplement, à travers moi, dire que dans les mois qui viennent, elle va étendre ses activités dans la ville de Dolisie, qui a honoré son président, en faisant de lui un citoyen d’honneur», a-t-il conclu.
M. Denis Christel Sassou-Nguesso a, quant à lui, indiqué que le jour où il a été élevé à la dignité de citoyen de Dolisie était un moment particulier qui a marqué sa vie d’un sceau indélébile. «En créant de nouvelles relations entre vous et moi, ce moment particulier a aussi tracé un nouvel espace de responsabilités pour moi. Des responsabilités que j’entends assumer pleinement. C’est dans cet esprit que j’avais pris, ici même, l’engagement d’accompagner, chaque année, au cours des années à venir, les dix meilleurs bacheliers de notre ville commune, dans la poursuite de leurs études supérieures, par l’octroi des bourses universitaires», a affirmé le président de la FPA.
«En ce qui me concerne, fidèle à un appel intérieur discerné à travers mon parcours existentiel personnel, j’ai choisi de participer à la construction de notre pays et d’un avenir meilleur pour tous ses citoyens. Mon engagement au service de cette noble cause est, avant tout, citoyen. Il trouve son fondement dans la vision du Congo de mes rêves. Un Congo inclusif et uni, dynamique, innovant, prospère et fort d’un grand rayonnement, en Afrique et dans le monde. Et je pense que pour réaliser une telle vision et un tel rêve, il faut faire, dès aujourd’hui, le choix lucide et stratégique de préparer notre avenir commun, en investissant dans ceux qui le bâtiront, j’ai nommé nos jeunes. Construire le Congo de demain, en investissant aujourd’hui dans les jeunes qui formeront le capital humain dont il aura besoin, avant la fin de cette décennie, pour son émergence et son développement, tel est le choix citoyen que j’ai fait. Mais, telle est aussi l’exaltante aventure à laquelle j’aimerais inviter les dix premiers lauréats de Dolisie à se joindre aux côtés d’autres jeunes Congolais. Pour votre information, cette année, la Fondation Perspectives d’avenir donnera un peu plus de 75 bourses d’études supérieures à des jeunes congolais, issus de familles démunies ou de milieux défavorisés qui iront étudier dans de bonnes écoles ou Universités, au Maroc, en Tunisie, à l’Ile Maurice, au Sénégal et au Burkina Faso. C’est donc plus de 75 nouveaux lauréats et 20 anciens que nos jeunes de Dolisie vont rejoindre dans cette aventure, pour former une alliance au service d’un nouveau Congo… Oui, au-delà de l’invitation à se joindre à une exaltante aventure, c’est bien à une alliance pour faire advenir le Congo de nos rêves que je les invite», a déclaré Denis Christel Sassou-Nguesso, sur le sens de son geste. Puis, il a lancé un message aux lauréats en leur demandant de prendre au sérieux leurs études.
S’exprimant au nom des autres récipiendaires, Mitabato Koumou a remercié la Fondation Perspectives d’Avenir et son Président-fondateur, pour «l’importance qu’ils accordent à la formation des jeunes congolais en général, et de Dolisie en particulier». Il a souhaité que la paix continue de régner dans le Niari, afin que cette initiative se pérennise.      

Informations supplémentaires