Total Congo a ouvert une nouvelle station-service, au quartier Château d’eau Ngangouoni

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La société de distribution de produits raffinés, Total Congo S.A a ouvert une nouvelle station-service, la 40ème du genre, au quartier Château d’eau Ngangouoni, sur l’Avenue Raoul Follereau, dans le premier arrondissement Makélékélé, à Brazzaville. L’inauguration officielle de cette station-service a eu lieu mercredi, 18 novembre 2015, sous le patronage de Mme Anne-Françoise Degryck, Directrice générale de Total Congo S.A, en présence de l’Ambassadeur de France, M.Jean-Pierre Vidon, de M. Antoine Pandzou-Bouyou, Directeur de cabinet du Ministre des hydrocarbures...,

M. Frédéric Miambazila, M. Jean-Christian Bergeron, Directeur des opérations zone Afrique centrale et de l’Est pour Total, M. Mehta Nikesh, Directeur d’exploitation Total Congo, du Secrétaire général de l’arrondissement de Makélékélé, des collaborateurs de Total Congo et quelques usagers des produits et services Total, impatients de s’approvisionner.
La nouvelle station-service de Total dont les travaux ont duré moins de six mois, est œuvre architecturale qui, désormais, apporte son  charme dans le quartier très peuplé de Château d’eau. Plusieurs entreprises du secteur de la construction, parmi lesquelles Sotraco, Bouygues E&S, ISEIP, Bureau Veritas, Atelier MVDN, etc ont été associées pour réaliser ce projet.
Construite sur une superficie de 1800 mètres-carrés, la station-service Total du quartier Château d’eau est constituée de :
- une piste de distribution des hydrocarbures, avec une importante capacité de stockage, pour les deux produits (super effimax et gasoil effimax);
- une boutique, avec une rampe d’accès pour les personnes à mobilité réduite;
- une baie de graissage  pour la vidange des véhicules,
- un bureau pour le gérant et des vestiaires;
- un local technique et un espace vert, etc.

Plusieurs allocutions ont marqué son inauguration officielle. Au nom du Ministre des hydrocarbures, M. Antoine Pandzou-Bouyou, Directeur de cabinet, a félicité «la société Total Congo, pour les investissements opérés, afin d’accroître son réseau de distribution et de commercialisation, en dépit de la baisse du prix du baril de pétrole». Il a par ailleurs exprimé la disponibilité du Ministère des hydrocarbures, pour «l’accompagner dans l’exécution de son programme d’activités». Car pour le Gouvernement, «Total est vraiment total, dans son sens de responsabilité, d’amour et de partage», a conclu Antoine Pandzou Bouyou.
Pour sa part, Mme Anne-Françoise Degryck a donné le sens de cette réalisation. «Total Congo souhaite offrir, à l’ensemble de ses clients, le maximum de services, notamment: la vente de carburant, de lubrifiants, d’insecticides ménagers, les lampes solaires, les produits d’entretien automobiles», a-t-elle déclaré.

Au nom de l’Administrateur-Maire de Makélékélé, le Secrétaire général de cet arrondissement a souhaité la bienvenue dans ce quartier à la société Total Congo, en ces termes: «A l’occasion de l’ouverture de la 15ème station Total à Brazzaville et de la 40ème station au Congo, je voudrais, au nom de Monsieur l’Administrateur-Maire empêché et en mon nom personnel, adresser à tous les responsables de Total Congo la bienvenue à Makélékélé», avant de poursuivre: «avec l’érection de cette nouvelle station moderne, les conditions de vie de la population de l’arrondissement 1 Makélékélé sont en train d’être améliorées, ainsi que la physionomie de notre quartier. C’est ainsi que je voudrais féliciter et exprimer ma grande joie, à Total Congo, pour sa politique de rapprochement de certains services aux populations». Concluant son propos, celui-ci a invité les jeunes de ce quartier à cultiver le civisme, afin de protéger ce «beau bijou».
Au regard de toutes ces réactions à l’adresse de Total Congo, Jean-Christian Bergeron, le Directeur des opérations s’est senti comblé. «Nous sommes très fiers de participer au développement des communautés africaines en général et celles du Congo en particulier», a-t-il dit. Peu avant la coupure du ruban par le représentant du ministre des hydrocarbures, Gérard Madédé, notable et chef du quartier Ngangouoni, a sollicité les faveurs des mânes, en effectuant une libation, pour une meilleure protection de cet ouvrage.
Présent au Congo depuis plusieurs décennies, le Groupe Total exerce dans le pays, des activités dans les domaines de l’exploration, de la production, du marketing et des services des produits pétroliers, mais aussi des énergies renouvelables. En République du Congo, comme dans l’ensemble des pays où il opère, Total assume pleinement ses responsabilités sociétales vis-à-vis des communautés locales et dans le domaine de la protection de l’environnement.