République Populaire Démocratique de Corée : Cinq années au poste de Commandant suprême

Note utilisateur:  / 2
MauvaisTrès bien 

 

Cinq années se sont écoulées depuis la nomination du respecté Kim Jong Un au poste de Commandant suprême (le 30 décembre 2011) de l’Armée Populaire de Corée (APC) en République Populaire Démocratique de Corée.

Ces cinq dernières années sont une période où le monde constatait qu’il est un éminent Commandant suprême peu commun.

Le Commandant suprême Kim Jong Un a transformé l’APC en puissante armée forte dans la pensée et la morale, qui est monochromisée d’une idéologie et bien préparée sur les plans spirituel et moral.

Le renforcement incessant de l’APC sur les plans politique, idéologique et moral occupe la plus importante place dans sa direction envers cette armée. Il a donné la priorité à lui inculquer fermement les idées révolutionnaires du Président Kim Il Sung et du Président Kim Jong Il du Comité de la défense nationale et à la renforcer pour en faire une puissante armée forte dans l’idéologie qui est toujours victorieuse grâce à sa force d’esprit et à son sens moral. Lors de ses inspections des unités de l’APC, il a visité d’abord leur salle de hauts faits révolutionnaires des grands Leaders, leur salle de l’historique et leur salle d’éducation, en faisant ainsi briller à jamais les idées militaires de ces Leaders prédécesseurs et leurs exploits accomplis dans l’édification de l’armée ; il a formé tous les officiers et soldats avec l’histoire et les traditions victorieuses de cette armée qui a prédominé sur la « théorie de l’armement tout-puissant » de l’ennemi par sa théorie de l’idéologie toute-puissante et sa supériorité morale.

Il a veillé à faire mener le travail idéologique dans l’APC comme on le faisait au front et à organiser la marche des commandants des unités interarmes de l’APC vers les anciens théâtres de combat révolutionnaires du secteur du mont Paektu, lieu enraciné de la révolution coréenne, avivant ainsi dans l’armée entière les flammes de la formation des traditions révolutionnaires. Grâce à sa direction éminente, tous les officiers et soldats de l’APC se sont préparés en forts combattants de classe de la lutte anti-impérialiste, militants imprégnés de l’esprit révolutionnaire du Paektu, de l’esprit du blizzard du Paektu.

La session élargie de la Commission militaire centrale du Parti du travail de Corée, tenue en février 2015 sous la direction de Kim Jong Un, était une occasion importante qui a marqué un nouveau jalon dans le raffermissement maximum de la force idéologique et de la capacité morale de cette armée, tout en adhérant constamment à la ligne concernant le renforcement politique, idéologique et moral de l’APC conformément aux exigences du développement de la réalité.

Kim Jong Un a renforcé et développé l’APC en puissante armée invincible, dotée des stratégies, tactiques et méthodes de combat Juche et munie de forts moyens de frappe.

Il a veillé à rehausser plus encore la puissance de l’armée révolutionnaire Paektusan en présidant de grandes conférences, notamment la 4e conférence des chefs et des officiers politiques de compagnie de l’APC, la première conférence des aviateurs de l’APC, la 3e conférence des chefs et des officiers politiques de bataillon de l’APC et la conférence des cadres et officiers de direction de l’entraînement de l’APC.

En précisant que le maillon-clé pour l’accroissement de la puissance de l’APC réside dans l’amélioration de la qualité d’exercices, il a déchaîné l’ardeur à l’entraînement dans l’armée entière. En affirmant que la lutte moderne est le combat du cerveau entre des commandants, il a imprégné ceux-ci du point de vue stratégique et tactique et dirigé lui-même des exercices de frappe entre des armées et armes pour rehausser leur capacité de commandement des opérations. Grâce à sa direction éminente, un tournant remarquable a été opéré dans les formes, le contenu et les méthodes de l’entraînement au sein de l’APC. Grâce au mouvement des tireurs d’élite et au mouvement des artilleurs d’élite inaugurés par lui, tous les officiers et soldats de l’APC sont devenus des militants compétents du combat moderne et de dignes combattants dotés d’une capacité parfaite de guerre.

Sous l’égide de Kim Jong Un, l’APC est devenue une puissante armée invincible dotée de missiles balistiques intercontinentaux, d’ogives nucléaires miniaturisées, légères et diversifiées ainsi que de sous-marins stratégiques.

La puissance de l’APC possédant les stratégies et tactiques Juche et dotée de moyens de frappe modernes a été nettement démontrée par ses divers exercices militaires faits pendant ces cinq dernières années : l’exercice de tir de frappe sur une île et pour son occupation, l’exercice de lancement de fusées antinavires de nouveau modèle, le lancement d’essai d’une fusée balistique à partir d’un sous-marin stratégique, l’exercice de débarquement et de défense contre le débarquement, l’exercice de tir concentré de l’artillerie à longue portée d’une unité interarmes du front, l’exercice de lancement de fusées balistiques des artilleries Hwasong des Forces stratégiques… L’APC a pu manifester son prestige de la puissante armée capable d’anéantir d’emblée les forts ennemis dans divers combats et opérations, y compris les opérations sur sol et en air, sur la mer et sous la mer.

Le Commandant suprême Kim Jong Un a fait de l’APC les créateurs des exploits héroïques en lutte pour la puissance et la prospérité du pays et pour le bonheur du peuple.

Il a veillé à ce que les officiers et soldats de l’APC portent haut le mot d’ordre « Au service de la patrie et du peuple ! » et ouvrent une brèche dans les importants chantiers de l’édification du socialisme en tenant toujours à la tête.

Il a fait l’APC comme troupe d’élite et force principale dans la lutte de défense du socialisme et même dans l’édification d’une puissance socialiste ; grâce à sa confiance illimitée et à sa direction énergique, l’APC a pu ériger des constructions monumentales de notre époque et remplir son rôle de troupe de choc et d’avant-garde dans l’effort pour relancer l’économie nationale et jeter les fondations de l’économie du savoir qui est déjà à la tête des progrès. Les hommes de l’APC étaient aussi de principaux bâtisseurs des établissements importants, notamment la magnifique cité Mirae des scientifiques et le Palais de la science et de la technique à Pyongyang qui attirent récemment l’attention de la communauté internationale. L’année dernière, la ville de Rason, sur le littoral nord-est de la Corée, avait subi de graves dégâts causés par les inondations ; lors d’une session élargie de la Commission militaire centrale du Parti du travail de Corée où l’on discutait d’importants problèmes politiques et militaires face à l’âpre tentative des ennemis, le Commandant suprême a donné ordre à l’APC de se charger entièrement les travaux de remise en état des régions ravagées dans cette ville.

Cette année aussi, les militaires de l’APC ont achevé les premiers les travaux de rétablissement des régions septentrionales ravagées par les inondations dans la province du Hamgyong du Nord, en transformant ainsi le malheur en heur.

Sous l’égide du Commandant suprême Kim Jong Un, l’APC sera toujours victorieuse en se couvrant de gloire.

Informations supplémentaires