P.s.c (Programme de santé communautaire) : La 7e édition lancée à Sibiti, chef-lieu du Département de la Lékoumou

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Conformément à la volonté et la vision du promoteur du P.s.c (Programme de santé communautaire), de l’honorable Denis Christel Sassou-N’Guesso, de rendre gratuitement les soins de santé de qualité plus accessibles aux populations vulnérables, le P.s.c a, officiellement, lancé, lundi 21 novembre 2016, sa 7e édition à Sibiti, chef-lieu du Département de la Lékoumou, lors d’une grande cérémonie devant plusieurs personnalités locales et un parterre de populations du département ayant été largement sensibilisées lors de la précampagne. Cette campagne de soins de santé va se dérouler jusqu’au 18 décembre prochain.

 

Les priorités affichées par le P.s.c (Programme de santé communautaire) sont le renforcement du système de santé local, l’éradication des problèmes de santé les plus discriminants pour certains malades, l’amélioration de l’offre de soins.
Organisé en présence du Président du Conseil départemental de la Lékoumou, Casimir Madzou, du sous-préfet de Sibiti, du maire de Sibiti, du Directeur départemental de la santé de la Lékoumou et d’autres personnalités tant militaires que civiles, ce lancement a réuni plus de 1.500 personnes et différents partenaires du P.s.c dont les représentants de la société brésilienne Asperbras, venus pour livrer officiellement une remorque médicalisée contenant une unité de stomatologie, une unité d’échographie et une unité de radiologie.
Le P.s.c va assurer aux Congolais un accès équitable et gratuit aux soins de santé de qualité tout au long de son séjour à Sibiti, du 21 novembre au 18 décembre 2016. «C’est pour cela que nous nous sommes déployés avec les équipements de dernière génération et avec une équipe constituée des experts congolais qualifiés. Ceci conformément à la vision d’égalité des chances lancée par le promoteur du P.s.c», a déclaré le Dr Florent Aimé Bembé, superviseur du Programme de santé communautaire.
Pour la première fois dans le Département de la Lekoumou, un programme de santé accompagnera l’action gouvernementale à personnaliser la prise en charge spécifique des populations autochtones  appelées autrefois les Pygmées. Le P.s.c s’est engagé, de son côté, à contribuer à la résolution des problèmes sanitaires liés à la malnutrition, en général, et plus particulièrement chez les peuples autochtones de ce département, qui constituent déjà une proportion de 20% de la population de ce département.
Au cours de cette 7e édition dans la Lékoumou, le partenariat public-privé entre le Ministère de la santé et de la population et le P.s.c permettra également d’assurer un suivi biologique spécifique de cette population souvent défavorisée. «A chaque édition, le P.s.c se trouve obligé de réadapter ses stratégies, en fonction des spécificités locales, pour être plus efficace et surtout pour s’arrimer aux réalités spécifiques à chaque composante du département visité. Des millions de vies sont anéanties et trop de décès sont occasionnés par des pathologies, des maladies qui peuvent être évitées ou traitées par des approches ou solutions qui sont prouvées et abordables aux réalités locales», a déclaré encore une fois le Dr Florent Aimé Bembé.
Depuis le début de ses campagnes de soins de santé, différents partenaires, parmi lesquels la société Asperbras, accompagnent le P.s.c dans l’exécution de ses actions. «Nous continuerons, de notre côté, comme nous le faisons aux autres, à appuyer la mise en œuvre du P.s.c et le renforcement des capacités techniques des personnels de santé du P.s.c à prendre en charge les populations. Ce véhicule médicalisé contenant les unités de stomatologie, de radiologie et d’échographie dont nous remettons officiellement les clés au superviseur du programme, le Dr Aimé Bembé, est le signe de notre engagement à accompagner cette noble action, unique en son genre dans la République du Congo», a assuré M. Joao Elias, le représentant d’Asperbras à cette cérémonie.
Au  regard de l’engouement de l’ensemble de la population de Sibiti et au succès de ce programme de santé dans le Département de la Lékoumou, la société Asperbras a décidé la livraison, très prochainement, par son Président lui-même, du camion de transport du matériel et du complexe médicalisé au profit du programme.

Pour rappel, le P.s.c venait de quitter Dolisie, le mois de septembre dernier, où 13.000 patients ont été pris en charge, lors de sa 6e édition. Des milliers de vies ont été ainsi sauvées, grâce à cet objectif humanitaire. A Sibiti, plus de 10.000 patients sont attendus pour la 7e campagne de soins de santé de qualité.

Cellule de
communication du PSC

Informations supplémentaires