Point de vue

Le «Chemin d’avenir» a-t-il besoin d’un second souffle?

Note utilisateur:  / 0

Programme du candidat Denis Sassou Nguesso à l’élection présidentielle de juillet 2009, «le Chemin d’avenir» est un ensemble d’actions cohérentes se résumant à faire de la République du Congo, un État émergent où le mieux-vivre et la prospérité seront accessibles à tous.

Lire la suite...

Côte d’Ivoire: tout faire, pour que la vérité sur les crimes soit établie

Note utilisateur:  / 0

En voyageant à Abidjan et à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, la semaine dernière, il a été difficile d’échapper à la puanteur de la mort. Dans le quartier Carrefour de Duékoué, au siège abandonné de l’une des milices belligérantes, j’ai regardé au fond d’un puits profond. Aucun corps n’était visible, mais l’odeur était sans équivoque. Personne ne sait combien de cadavres se trouvent à l’intérieur. Maintenant va commencer le travail macabre de récupération et identification des corps. 

Lire la suite...

La décentralisation répond aux aspirations profondes des populations

Note utilisateur:  / 0

Le Congo est entré, de plain-pied, depuis huit ans, dans la démocratie à la base. L’une des caractéristiques essentielles de la décentralisation, selon l’article 175 de la constitution, est la libre administration des collectivités locales. La décentralisation étant une réponse aux aspirations profondes des populations, pour la promotion du développement communautaire et pour leur mieux-être, on peut, sans risque de se tromper, affirmer que les populations l’ont bien accueillie. L’exemple de la décentralisation dans le département de la Cuvette-Ouest, qui est bien gérée par le président manager Richard Eyeni, I’atteste.

Lire la suite...

Que gagne le Congo dans la construction d’une voie ferrée pour le gisement de fer de Souanké?

Note utilisateur:  / 0

Il y a quelques semaines, un responsable de la société Congo-Iron, société pressentie pour l’exploitation du gisement de fer de Souanké, a déclaré que leur société construira une voie ferrée devant permettre l’exportation du minerai à partir d’un port camerounais. Il y a lieu de s’interroger sur l’intérêt réel du Congo pour un tel ouvrage. 

Lire la suite...

Le président de la République face à la corruption, l’indiscipline et l’impunité dans la fonction publique congolaise

Note utilisateur:  / 0

La Constitution congolaise du 20 janvier 2002 confère au président de la République des pouvoirs administratifs spécifiques, tels que le pouvoir de nomination qui, conformément à l’article 77 de cette constitution, lui donne le pouvoir de nommer «aux hautes fonctions civiles et militaires». Il tient, également, de la dite constitution, un pouvoir de décision, puisque l’article 56 dit qu’«il dispose du pouvoir réglementaire et assure l’exécution des lois...». 

Lire la suite...

Informations supplémentaires