Point de vue

Election présidentielle en Centrafrique : L’alliance sociale-démocrate du Congo soutient la candidature de Martin Ziguelé

Note utilisateur:  / 0

L’élection présidentielle en République Centrafricaine a été repoussée de trois jours, pour se tenir finalement le 30 décembre 2015. Il fallait nécessairement remplir toutes les conditions d’une élection apaisée et crédible. En cela, ce report de quelques jours ne surprend pas le président du parti Convergence citoyenne, l’ancien ministre Bonaventure Mbaya, coordonnateur sous-régional de l’Internationale socialiste pour l’Afrique centrale et vice-président de l’Apac (Alliance progressiste d’Afrique centrale).

Lire la suite...

«La réforme de l’Etat», au regard de la Constitution du 6 novembre 2015

Note utilisateur:  / 1

L’expression réforme de l’Etat évoque une réforme du système administratif désormais envisagée de façon plus large que la réforme administrative ou la modernisation des services publics, en incluant une redéfinition des missions de l’Etat. Ainsi, au regard de la nouvelle Constitution, cette réforme doit porter sur les objectifs prioritaires suivants

Lire la suite...

Le Congo ne deviendra pas émergent par une simple sortie de la zone Franc

Note utilisateur:  / 0

Dans un article publié dans l’édition n°3537 de La Semaine Africaine du vendredi 16 octobre 2015, Fulbert Ibara, docteur ès sciences économiques, pense que le franc Cfa est «un obstacle à la stabilité socio-économique». Avant d’apporter certains éléments d’éclaircissement, je dois souligner une chose: le titre de docteur qui nous est octroyé ne nous autorise pas d’avancer certains propos qui sortent de l’analyse théorique. Ce titre nous exige une rigueur scientifique, c’est-à-dire toute analyse doit s’appuyer sur une littérature économique.

Lire la suite...

L’unité nationale au Congo-Brazzaville: vœu pieux ou idéal épineux?

Note utilisateur:  / 1

Les évènements que le Congo a connus, au cours du mois d’octobre 2015, ont mis en relief non seulement des entorses à certains principes démocratiques, mais aussi et surtout des violences incompréhensibles, ayant suscité des replis identitaires. De cette situation dramatique, se sont élevées des voix qui s’interrogent, de plus en plus, sur la portée réelle de l’unité nationale, tant encensée à l’envie.

Lire la suite...

Les politiques doivent arrêter de prendre le peuple congolais comme bouc émissaire

Note utilisateur:  / 1

Au nom du peuple, les politiques ont dit construire un pays, et au nom de ce même peuple, ils l’ont détruit. Les intérêts individuels et égoïstes sont voilés par devers les intérêts du grand nombre. Tout au long de leurs discours, pour la plupart démagogiques, les politiques congolais passent leur temps à haranguer les populations, en leur faisant croire qu’ils se soucient réellement de leur mieux-être, alors que, bien au contraire, ces dernières ne sont juste qu’un tremplin leur permettant d’assouvir leurs ambitions sournoisement inavouées. N’est-ce pas que l’élite vit de l’ignorance du peuple?

Lire la suite...

Informations supplémentaires