Point de vue

Les Tékés de Mfâ, où sont-ils, que sont-ils?

Note utilisateur:  / 0

Dimanche 4 septembre dernier, j’ai été amenée à assister à une rencontre des natifs tékés de Mfâ, organisée par Monsieur Mpiaka et son association. Malheureusement, la veille, il a eu un malaise et a dû être hospitalisé. Néanmoins, pour ne pas décontenancer les invités, le comité d’organisation a maintenu la manifestation dans la sobriété légendaire des Tékés. J’y suis allée bien plus pour avoir une idée sur les formations associatives qui pullulent çà et là, à la recherche de l’affirmation d’une identité, que par une quelconque pulsion d’appartenance tribale.

Lire la suite...

Le «vivre ensemble» et le «dialogue national inclusif»?

Note utilisateur:  / 0

La référence au «vivre ensemble» émaille le discours des hommes politiques, ces derniers temps. Le citoyen lambda, habitué à la parution de nouveaux concepts en temps de crise politique, se demande, une fois de plus, l’apport de ce nouveau slogan dans la résolution de la crise multiforme qui prévaut dans le pays. Le «vivre ensemble», qui fonde les rapports formels et informels entre les hommes en société, a toujours occupé une place prépondérante dans les  relations humaines, depuis les temps.

Lire la suite...

Qu’est-il permis à l’Afrique noire d’espérer à partir de l’observation de sa jeunesse?

Note utilisateur:  / 0

La jeunesse représente, d’après les statistiques, près de 70% de la population du continent. Les projections démographiques lui donnent plus d’un milliard d’habitants à la fin de ce siècle. De quoi effrayer Malthus! Déjà vivant en dessous du seuil de pauvreté aujourd’hui, avec seulement un peu plus que la moitié du milliard d’individus, comment fera l’Afrique pour éviter le naufrage?

Lire la suite...

La sape, une régression mentale érigée en prouesse sociale!

Note utilisateur:  / 1

Phénomène social en grande progression, le dandysme version congolaise s’est, depuis des décennies, de manière altière, appelé «Société des ambianceurs et personnes élégantes, Sape, en abréviation. Après avoir végété pendant un moment dans une espèce de marginalité sociale, les sapeurs revendiquent clairement et avec force, cette manière d’être. De cette sorte de déviance à une reconnaissance officielle, tel est le parcours de cette société dont le fonctionnement ne saurait éluder quelques interrogations.

Lire la suite...

La Conférence nationale : 25 ans après ou une révolution avortée

Note utilisateur:  / 0

Introduction
L’histoire intellectuelle et politique récente du Congo adresse un clin d’œil ironique et quelques points de vue critiques sur la transition démocratique actuelle qui, en réalité, se déploie depuis plus d’une vingtaine d’années sans perspective pour un éclairage majeur : violences verbales et physiques; guerres civiles à répétitions et absence de consensus politique comme de modération de l’action sociale.

Lire la suite...

Informations supplémentaires