Point de vue

La démocratie à l’africaine, refuge et alibi de ceux qui ont horreur des exigences de la conscience critique

Note utilisateur:  / 0

Depuis des décennies, exercée sans la nommer, dans la plupart des pays africains où elle se trouve de plus en plus soumise à une forte demande de reconnaissance et de légitimation, la démocratie dite à l’africaine serait-elle le refuge et l’alibi de ceux qui ont horreur de l’effort vertueux que réclame l’exercice de la démocratie tout court, universelle par le service des valeurs universelles auquel elle convie tout homme de bonne volonté ?

Lire la suite...

Lettre ouverte à la presse congolaise : Je pense que le ministre Calixte Nganongo est l’homme de la situation

Note utilisateur:  / 0

Messieurs les directeurs de publications, je suis l’une des lectrices assidues de plusieurs titres de la presse nationale, tels que «La Semaine Africaine», «Les Dépêches de Brazzaville», «Le Patriote», «Les Echos», «Sel-Piment», «La Griffe», «Emmanuel», «Epanza Makita» et j’en oublie forcément. Cependant, j’avoue que je suis choquée, à maintes reprises, par les informations contenues dans certains d’entre eux.

Lire la suite...

Commission épiscopale justice et paix : L’éducation nationale: est-ce vraiment une priorité nationale?

Note utilisateur:  / 0

L’éducation nationale est un des secteurs prioritaires régaliens, qui relève de la souveraineté de l’Etat ou des pouvoirs publics. C’est un secteur déterminant pour l’avenir du pays. A une époque dans notre pays et presque partout en Afrique, on répétait à qui voulait l’entendre: «L’agriculture priorité des priorités». On se souvient encore de cette affirmation forte du Président Houphouët-Boigny en Côte d’Ivoire: «L’agriculture, c’est la priorité des priorités. Aujourd’hui, à juste titre, on peut rétorquer: «La priorité, c’est l’éducation nationale», avait affirmé un intervenant au dernier sommet de Justice et Paix-Sceam (Symposium des conférences épiscopales d’Afrique et Madagascar) à Windhoek, en Namibie.

Lire la suite...

Congolais, encore un effort pour mieux vivre ensemble!

Note utilisateur:  / 0

La question de mieux prendre en compte les fragilités de notre société et du mieux vivre ensemble est la grande présente du flux politique de notre société matérialiste et consumériste. Pour une large part de nos contemporains, cette question du sens de la vie se pose avec acuité: l’argent qui détourne les consciences, les marchands d’illusions qui prétendent changer le Congo. Le mot «sens» peut recouvrir deux acceptions: soit direction, soit signification.

Lire la suite...

Stéphanie Sullivan, ancienne ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique au Congo : «Je suis inquiète par la tendance mondiale croissante de la désinformation à travers les médias sociaux»

Note utilisateur:  / 0

Arrivée au terme de sa mission, Mme Stéphanie Sullivan, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, a quitté le Congo le 20 janvier 2017, pour un nouveau poste au Département d’Etat, à Washington. Avant cela, elle a été reçue par le ministre des affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Jean-Claude Gakosso, et quelques jours après par le Président de la République, Denis Sassou-Nguesso, auxquels il a exprimé sa gratitude, pour la bonne collaboration ayant permis de conduire à bien sa mission au Congo. Lors d’une réception offerte à sa résidence, à Brazzaville, le 11 janvier dernier, Mme Sullivan, qui garde un bon souvenir du Congo, a parlé de la démocratie et de la presse.

Lire la suite...

Informations supplémentaires