Portrait : John Edgard Hoover, le premier directeur du F.b.i, pendant 48 ans!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Qui est réellement ce personnage?
Fils unique de Dickerson Naylor Hoover (1856-1921) et d’Anna-Marie, née Sheitlin (1860-1938), John Edgard Hoover est né le 1er janvier 1895, à Washington D.C. Son père, imprimeur de profession, a une santé mentale fragile. D’ailleurs, il passera les huit dernières années de sa vie dans un asile psychiatrique. Il est, cependant, élevé par sa mère, selon les vieilles traditions.


Diplômé en droit, il est recruté comme vacataire à la bibliothèque du congrès. Il obtiendra, par la suite, un poste dans le Département de la justice, grâce à un de ses oncles. Habile et talentueux, il se verra très vite remarqué par le procureur général, le démocrate Alexander Mitchell Palmer. A cet effet, il est promu à la tête de la section chargée de l’enregistrement des ressortissants d’un pays ennemis (Enemy alien registration).
Son ascension ne s’arrête pas là. En 1939, il devient le directeur de la «General intelligence division» du Département de la justice. Mettant à profit son expérience de bibliothécaire, il crée un fichier de gens appartenant à des groupes radicaux. Quelques années après, 450.000 noms sont répertoriés avec des notes biographiques sur les 60.000 personnes qu’il considère comme les plus dangereux.
De nouveau promu, il occupe le poste de directeur adjoint au Bureau d’investigation (Bureau of investigation) (B.o.i). Il seconde ainsi Williams J. Burns. J.E Hoover sera, par la suite, nommé directeur du Bureau d’investigation, le 10 mai 1924, par Calvin Coolidge, Président des Etats-Unis. Il en sera le sixième directeur (10 mai 1924 - 22 mars 1935).
En 1935, le Bureau d’investigation, devient: le Bureau fédéral d’enquête, à savoir «The Federal Bureau of investigation», et voilà, nous y sommes: c’est le célèbre et fameux «F.b.i». En effet, John Edgard Hoover est le premier patron de l’un des plus célèbres services de renseignement qui existe. A cet effet, le congrès étend davantage ses pouvoirs. Hoover devient, dès 1939, prééminent dans le renseignement domestique.
Premier patron du «Federal bureau of investigation», il y restera jusqu’à sa mort, soit 48 ans (22 mars 1935 - 2 mai 1972). Il est à ce jour celui qui est resté le plus longtemps à la tête d’une agence fédérale américaine. Ayant servi sous huit présidents: Calvin Coolidge, Herbert Hoover, Franklin Delano Roosevelt, Harry S. Truman, Dwight David Eisenhower, John Fitzgerald Kennedy, Lyndon Johnson et Richard Nixon. Il a connu les conflits majeurs; la Seconde guerre mondiale, la guerre du Vietnam, Castro (Cuba), Mao (Chine), Staline (URSS), les luttes américaines pour les droits civils des Noirs et la chasse aux communistes. Le mandat d’un patron du F.b.i est désormais de 10 ans.
Il est également à l’origine de la création d’une agence chargée du maintien de la loi efficace et puissante, notamment dans le domaine de la police scientifique et la résolution des crimes. Toutefois, les méthodes utilisées pour permettre la réalisation de certains objectifs ont donné lieu à des commentaires divers, élogieux au vu des menaces géopolitiques, ou critiques lorsque ces méthodes n’entraient pas en conformité avec la loi.
Personnage fascinant et mystérieux, on ne lui connaît pas de relations féminines, excepté sa mère, avec qui il a vécu jusqu’à la mort de cette dernière en 1938.
 
Lydie-Patricia ONDZIET

Informations supplémentaires