National

Jack Ilunga Mwila, représentant de l’U.d.p.s au Congo-Brazzaville : «Etienne Tshisekedi se présente comme le repère des valeurs citoyennes»

Note utilisateur:  / 0

Fils d’Alphonse Ilunga Dibwe Luakamanyabo, un des pères de l’indépendance de la République Démocratique du Congo, Jack Ilunga Mwila affûte ses premiers pas en politique dans le sérail familial où il est reconnu pour son sens de partage et d’unité. Juriste de formation et président d’un groupe de presse, il est à la tête du Mouvement des verts, une plateforme des associations écologiques de la RDC. Cadre de l’U.d.p.s, il a été nommé par le président de ce parti, Etienne Tshisekedi, comme le représentant de l’U.d.p.s au Congo-Brazzaville. C’est à ce titre que nous l’avons rencontré à Brazzaville et dans l’interview ci-après, il parle des chances du candidat de l’U.d.p.s de remporter l’élection présidentielle en RDC.

Lire la suite...

Transport aérien : Aerco a pris la gestion des aéroports Maya-Maya, Pointe-Noire et Ollombo

Note utilisateur:  / 1

Aerco (Aéroports du Congo), une société privée de droit congolais, avec participation de l’Etat, a, officiellement, pris la gestion des aéroports Maya-Maya, à Brazzaville, Agostinho Neto de Pointe-Noire et Ollombo. C’était au cours d’une cérémonie dans le nouvel aérogare de l’aéroport international Maya-Maya, à Brazzaville, sous le patronage de Dominique Bemba, directeur de cabinet du ministre des transports et de l’aviation civile, en présence d’Olivier Baric, directeur général d’Aerco, de son D.a.f, Philippe Santoni, du directeur général de l’Anac (Agence nationale de l’aviation civile), Michel Abendé, du représentant de l’Asecna, Ernest Mabiala, et des syndicalistes. 

Lire la suite...

Coopération Congo-Namibie : L’Université Marien Ngouabi scelle un partenariat avec l’Université de Namibie

Note utilisateur:  / 0

On ne le dira jamais assez, la coopération entre le Congo et la Namibie est au beau fixe. En témoigne: la visite de travail, à l’Université de Namibie, à Windoek, du Recteur de l’Université Marien Ngouabi, le Professeur Armand Moyikoua, qu’accompagnait la Directrice de la coopération universitaire, Mme Scholastique Dianzinga, du 12 au 16 mars 2011. Cette visite de travail, réalisée grâce à l’implication de l’Ambassadeur du Congo en Namibie, Son Excellence Madame Marie Thérèse Avemeka, a été sanctionnée par la signature, le 15 mars 2011, d’un accord de coopération, par le Professeur Armand Moyikoua, pour l’Université Marien Ngouabi, et le Professeur Lazarus Hangula, Vice-chancelier de l’Université de Namibie. 

Lire la suite...

Interpellation du gouvernement à l’assemblée nationale : «Brazzaville ne servira jamais d’arrière base à des milices subversives»

Note utilisateur:  / 0

Le gouvernement de la République était face aux députés, samedi 2 avril 2011, dans la salle des conférences internationales du palais des congrès, à Brazzaville. Pour répondre aux préoccupations de 24 députés touchant, entre autres, à la crise diplomatique entre les deux Congo, le bradage du patrimoine de l’Etat, la mésaventure de l’équipe des Diables-Rouges seniors contre le Ghana, la rareté du ciment, et  la gratuité de la césarienne. Les 14 ministres, sur 18 interpellés, qui se sont succédé à la tribune ont, tant bien que mal, tenté d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale sur la politique du président de la République édictée dans son projet de société dénommé: le «Chemin d’avenir». C’est Justin Koumba, président de l’assemblée nationale, qui a présidé les travaux de cette session qui a connu la présence d’une délégation des parlementaires russes, conduite par Guerasimoua Nadezda, vice-présidente de la Douma.

Lire la suite...

Justice et droits de l’homme : L’A.n.g.p dénonce des détentions arbitraires à la Maison d’arrêt de Brazzaville

Note utilisateur:  / 0

Depuis l’année dernière, l’A.n.g.p (Association nationale des gardiens de la paix) mène un travail de dénonciation, auprès des pouvoirs publics, des cas de détention arbitraire qu’elle découvre dans les commissariats de police et à la Maison d’arrêt de Brazzaville. Dans des courriers adressés au ministre de la justice et au procureur de la République, la semaine dernière, l’A.n.g.p se préoccupe de treize cas de détention sans jugement et de dépassement de délai d’emprisonnement à la Maison d’arrêt de Brazzaville. L’association que dirige Emmanuel Ongouala se désole devant le manque de réaction des autorités concernées sur les treize cas qu’elle a recensés.

Lire la suite...

Informations supplémentaires