National

Justice et droits de l’homme : L’A.n.g.p dénonce des détentions arbitraires à la Maison d’arrêt de Brazzaville

Note utilisateur:  / 0

Depuis l’année dernière, l’A.n.g.p (Association nationale des gardiens de la paix) mène un travail de dénonciation, auprès des pouvoirs publics, des cas de détention arbitraire qu’elle découvre dans les commissariats de police et à la Maison d’arrêt de Brazzaville. Dans des courriers adressés au ministre de la justice et au procureur de la République, la semaine dernière, l’A.n.g.p se préoccupe de treize cas de détention sans jugement et de dépassement de délai d’emprisonnement à la Maison d’arrêt de Brazzaville. L’association que dirige Emmanuel Ongouala se désole devant le manque de réaction des autorités concernées sur les treize cas qu’elle a recensés.

Lire la suite...

Michel Bidimbou, député de Kayes (département de la Bouenza) : «Kiossi est une catastrophe humanitaire»

Note utilisateur:  / 0

Kiossi, localité située dans le district de Kayes (département de la Bouenza), peuplée de plus trois mille habitants, a été secouée par un vent violent qui a soufflé, pendant une dizaine de minutes, dans la nuit du 20 mars 2011. Ce vent si fort a occasionné d’énormes dégâts matériels, notamment sur les habitations et fait des blessés graves. Conséquences: des familles entières sont, actuellement, sans abris et des blessés graves.

Lire la suite...

2ème édition du Fipac à Impfondo : En finir avec la discrimination exercée contre les autochtones par les Bantous

Note utilisateur:  / 0

Les lampions de la deuxième édition du Fipac (Forum international sur les peuples autochtones d’Afrique centrale) se sont éteints, à Impfondo, chef-lieu du département de la Likouala, le 19 mars 2011. Organisé par le gouvernement du Congo, sous la supervision de la C.e.e.a.c (Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale) et la coordination technique de la Comifac (Commission  des forêts d’Afrique centrale), ce forum, qui a regroupé trois cents participants, a pris des recommandations

Lire la suite...

Journées nationales de réflexion sur la retraite au Congo : L’Etat appelé à mettre la main sur son portefeuille, pour détendre le climat social

Note utilisateur:  / 0

Les journées nationales de réflexion sur la retraite au Congo se sont tenues du 22 au 24 mars 2011, au palais des congrès, à Brazzaville, sous le thème: «Pour  une retraite sûre et pérenne au Congo». Ouvertes par le ministre d’Etat, directeur de cabinet du chef de l’Etat, Firmin Ayessa, ces journées ont débouché sur des recommandations que le gouvernement est appelé à mettre en œuvre. Il s’agit, pour l’essentiel, d’amener l’Etat à mettre la main sur son portefeuille, pour apurer des arriérés de pensions, afin de détendre le climat social et permettre aux deux caisses, de repartir sur un bon pied.

Lire la suite...

C.s.l.c (Conseil supérieur de la liberté de communication) : Jacques Bananganzala et Stefan Gilbert évoquent la préparation de la presse aux législatives de 2012

Note utilisateur:  / 0

Le président du C.s.l.c (Conseil supérieur de la liberté de communication), Jacques Bananganzala, a reçu en audience, jeudi 24 mars 2011, à son cabinet de travail, une délégation de l’Idasa (Institut pour la démocratie en Afrique) conduite par Stefan Gilbert, et qui séjourne à Brazzaville, du 21 mars au 2 avril 2011. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet «Renforcement de la participation de la société civile au processus électoral en République du Congo». Interrogé par la presse, à l’issue de cette audience, le président du C.s.l.c a parlé de l’importance du rôle de la presse dans l’expression démocratique. 

Lire la suite...

Informations supplémentaires