National

Crise du Pool : Pour une levée du mandat d’arrêt contre le Pasteur Ntumi

Note utilisateur:  / 0

Telle est l’une des recommandations prises par les membres de la commission ad hoc mixte paritaire, chargée de l’application de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool, signé le 23 décembre dernier à Kinkala, entre le Gouvernement et le représentant de Pasteur Ntumi. C’était à l’issue de la clôture des travaux de cette commission qui se sont tenus à Brazzaville, du 18 au 20 janvier 2018, sous la supervision du ministre Raymond Zéphyrin Mboulou.

Lire la suite...

Parlement : Le Budget de l’Etat exercice 2018 enfin adopté

Note utilisateur:  / 0

Les 18 et 19 janvier 2018, sous les auspices d’Isidore Mvouba, président de l’Assemblée nationale, et Pierre Ngolo, président du Sénat, les députés et sénateurs ont adopté, avec amendements, la loi de finances exercice 2018, arrêtée en ressources à la somme de 1.602.619.295.029 de francs CFA et en dépenses à 1.383.619.295.029 de francs CFA. Ce budget qualifié de crise dégage un excédent budgétaire de 219.000.000.000 francs CFA destiné à financer une partie du déficit de trésorerie de 778.900.000.000 de francs CFA.

Lire la suite...

Pétrole : Le Congo à l’OPEP

Note utilisateur:  / 0

Le Congo vient d’intégrer l’Organisation intergouvernementale des pays exportateurs de pétrole (OPEP) comme membre de plein droit. La décision a été annoncée après la visite du ministre saoudien des Affaires étrangères à Brazzaville, le 8 janvier dernier. Le Congo entend se donner les moyens de prendre sa place dans la définition des politiques et la prise de décisions au sein de cette organisation.

Lire la suite...

Collectivités locales : Grandeurs et misères de la décentralisation

Note utilisateur:  / 0

Tout laisse à penser que la décentralisation marche au Congo, alors qu’elle est un gros fardeau. Traînée par la nation, elle constitue un vrai boulet, un frein à son développement.

Lire la suite...

Justice : L’affaire Commissimpex à un tournant

Note utilisateur:  / 0

Par un arrêt du 10 janvier dernier, la Première chambre civile de la Cour de cassation française fait droit à la République du Congo dans l’affaire dite Commissimpex. Le nom seul reste dans la mémoire des Congolais d’un certain âge, les détails eux se noient dans les méandres des affaires. Mais ceux qui s’en rappellent parlent de cette affaire, également dite «Affaire Hojeij», comme d’une véritable saga judiciaire où des sommes colossales sont en jeu.

Lire la suite...

Informations supplémentaires