National

Vie des partis : Les femmes du CAP exigent la traduction devant les juridictions de tous les voleurs et corrompus

Note utilisateur:  / 0

Le Congrès africain pour le progrès (CAP), parti que dirige Jean Itadi, a organisé le 28 octobre 2018, à Brazzaville, la cérémonie de sortie politique de l’organisation des femmes (OFCAP) de cette formation, membre du collectif des partis de l’opposition congolaise «CPOC», combinée avec le 4e anniversaire de sa création. C’est le président national lui-même qui a patronné la cérémonie, en présence de la présidente de l’OFCAP, Pierrette Malonga, des responsables des partis du CPOC et de la fédération de l’opposition congolaise «FOC».

Lire la suite...

Assises de la presse congolaise : Un nouveau code déontologique en perspective

Note utilisateur:  / 0

Tenus du 25 au 28 octobre à Brazzaville, les travaux de la seconde édition des assises de la presse congolaise ont débouché sur la modernisation de la gouvernance du secteur des médias particulièrement le changement de l’actuelle charte déontologique. C’est le ministre de la Communication Thierry Lézin Moungalla qui a clos ce rendez-vous historique, en lieu et place du premier ministre, en présence de Philippe Mvouo, président du Conseil supérieur de la liberté de communication.

Lire la suite...

Parlement : Calixte Nganongo a présenté le budget de l’Exercice 2019

Note utilisateur:  / 0

Le ministre des Finances Calixte Nganongo a présenté devant les deux chambres du Parlement, les 27 et 29 octobre 2018, le projet de loi de finances de l’Etat exercice 2018.  Il est arrêté en recettes à 2323 milliards 448 millions de F.Cfa et en dépenses à 1753 milliards 608 millions de F.Cfa. «Il se solde par un excédent budgétaire de 569 milliards 840 millions de F.Cfa. Ce projet de loi comprend également des ressources de trésorerie et de financement de 110 milliards de F.Cfa et pour des charges de 1133 milliards de F.Cfa, entraînant un solde de financement déficitaire de 1023 milliards de F.Cfa», a-t-il expliqué.

Lire la suite...

A propos du livre de Dominique Kounkou sur «le génocide des Laris au Congo» : Indigné, le Gouvernement réitère sa volonté d’engager des poursuites judiciaires

Note utilisateur:  / 0

Paru aux éditions L’Harmattan, en France en 2018, le livre sur «Le génocide des Laris du Congo» est devenu un brûlot. Rédigé par Dominique Kounkou, un ressortissant congolais résidant en France, cet ouvrage de 120 pages a suscité l’étonnement et une vive contestation du Gouvernement qui, dans la foulée, a organisé un point de presse le lundi 22 octobre dernier à Brazzaville pour marquer son indignation sur ces «affirmations sans fondement».

Lire la suite...

Les Collectivités locales en panne sèche : La décentralisation, un boulet pour la Nation?

Note utilisateur:  / 0

La gravité des faits que vivent les collectivités locales mettent à mal la mise en œuvre de la décentralisation au Congo. L’article 1er de la Constitution dispose: «La République du Congo est un Etat de droit, souverain, unitaire et indivisible, décentralisé, laïc et démocratique».

Lire la suite...

Informations supplémentaires