National

El Hadj Djibril Abdoulaye Bopaka, président du Conseil supérieur islamique du Congo : Il ne faut pas mêler le nom de l’islam au terrorisme; Ntumi n’est pas musulman !

Note utilisateur:  / 0

Il y a encore quelques années, parler d’un musulman congolais relevait de la bizarrerie. Aujourd’hui les choses changent. El Hadj Abdoulaye Djibril Bopaka est de ceux qui ont contribué à changer cet état d’esprit ; à donner à voir qu’on pouvait parfaitement être musulman congolais au Congo et le vivre sans complexes d’aucune sorte. Sa voix porte. D’autant qu’il s’agit aussi de couvrir les clameurs angoissées de ceux pour qui l’islam se définit au travers des violences antichrétiennes de l’organisation Etat islamique ou, plus près de nous, de l’activisme sanglant de Boko Haram au Nigeria et, de plus en plus aussi, au nord-Cameroun. L’homme qui nous a reçus est posé.

Lire la suite...

Musique : Kosmos Moutouari: 52 ans pour chanter les heurs et malheurs de la société

Note utilisateur:  / 0

C’est un homme tout en humilité que nous avons accueilli cette semaine à notre rédaction. Humilité et respect, surtout de la parole donnée. Il avait dit qu’il viendrait ; il nous a fait l’heureuse surprise de s’en souvenir. Côme Moutouari, plus connu sous son nom d’artiste de «Kosmos», indéniablement lié à un autre emblème de l’histoire musicale du Congo et de l’Afrique centrale, l’orchestre mythique Les Bantous de la Capitale. Son parcours a croisé et suscité d’autres épopées de l’Histoire du Congo en musique – rappelons-nous seulement le Trio CEPAKOS, dont la dernière syllabe renvoie à lui, aux côtés de Celio (Kouka) et de Pamelo (Mounk’a).

Lire la suite...

Armée : Le colonel Missontsa s’en est allé

Note utilisateur:  / 0

Ancien ministre de la Santé, ancien médecin à l’hôpital central des armées Pierre Mobengo et au Centre de psychiatrie de la capitale, le médecin-colonel à la retraite Durand-Abel Missontsa, est décédé dimanche 3 septembre au CHU (Centre hospitalier et universitaire), des suites de maladie. Il avait 76 ans. Il laisse une réputation de «soigneur des fous», parce que c’est surtout sa profession de médecin-psychiatre que le Congolais a retenu de sa vie pleinement remplie.

Lire la suite...

Fédération de l’opposition congolaise : Claudine Munari passe au vitriol la gestion du pays

Note utilisateur:  / 0

Figure de proue de la fédération de l’opposition congolaise, Claudine Munari, présidente du MUST, est sortie de sa réserve, en animant le vendredi 1er septembre une conférence de presse à l’hôtel Bold, à Brazzaville. Pour passer au vitriol la situation, selon elle, dramatique au Congo au triple plan politique, économique et social. Sans faire de propositions concrètes pour sortir le pays du marasme économique dans lequel il est plongé, l’oratrice n’y est pas allée par quatre chemins pour fustiger la nouvelle équipe gouvernementale. «On prend les mêmes et on continue, comme pour être sûr de perpétuer l’inefficacité de l’exécutif», a-t-elle dit.

Lire la suite...

Elections sénatoriales dans le Niari : Une blague de mauvais goût fait perdre à l’UPADS ses deux sénateurs

Note utilisateur:  / 0

Décidément  l’UPADS aime bien souffler le chaud et le froid. En effet, les élections sénatoriales organisées le jeudi 31 août ont donné à voir un parti membre de l’opposition vraiment en proie à une crise interne sérieuse. Elle s’est  révélée au grand jour pendant le scrutin des sénatoriales dans le Département du Niari, à Dolisie. A vouloir jouer au plus fin, le parti aux trois palmiers a perdu les deux sièges de sénateurs qu’il occupait dans la législature précédente.

Lire la suite...

Informations supplémentaires