Anaclet Tsomambet, vice-président du R.d.d : «Nous avons démis Monsieur Kani de ses fonctions, parce qu’il a échoué dans sa mission»

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Vice-président du R.d.d (Rassemblement pour la démocratie et le développement), Anaclet Tsomambet a présidé la première réunion du bureau du secrétariat national, dimanche 2 décembre dernier, à son domicile, à Poto-Poto, le troisième arrondissement de Brazzaville. La majorité des membres du nouveau bureau mis en place, le dimanche 25 novembre, était là. Au cours de cette réunion, ils ont travaillé sur le calendrier des descentes dans les arrondissements de Brazzaville, pour présenter aux militants les nouvelles instances mises en place. La première descente aura lieu à la commune de Poto-Poto, samedi 8 décembre. Cette rencontre va coïncider avec le 22ème anniversaire du parti. Au sortir de cette réunion, Anaclet Tsomambet a réagi devant la presse, à la conférence de presse de Mathieu Martial Kani. Voici ce qu’il a dit à ce propos.

«Quand Monsieur Mathieu Martial Kani s’est autoproclamé secrétaire général, il n’a reçu l’autorisation de personne. Aucune structure du parti n’a  été saisie pour l’élire à ce poste. Le président-fondateur du parti n’a pas non plus pris une note ou un acte quelconque pour le nommer à ce poste. Nous avons mis en place ce nouveau secrétariat, parce que le comité directeur ne se tient pas depuis quatre ans; le congrès ne se tient plus depuis vingt-deux ans. Il fallait sortir de cette situation de blocage. Ce ne sont pas les initiatives qui ont manqué. Monsieur Kani a, toujours, trouvé des artifices, parce qu’il sait que quand on ira au comité directeur, il sera démis de ses fonctions. C’est pourquoi, il avait mis le comité directeur en veilleuse, par exprès, pour éviter cette sanction-là. Mais, nous avons pris l’initiative de convoquer une assemblée générale, pour sortir de ce cercle vicieux et quand nous parlons, c’est au nom des militantes et militants du R.d.d, qui nous ont mandaté de prendre ces décisions. Si Anaclet Tsomambet parle, c’est au nom du Rassemblement pour la démocratie et le développement. Le R.d.d n’est pas la propriété de quelqu’un qui s’appelle Kani. Le R.d.d, c’est l’affaire de tout le monde. Monsieur Kani a échoué, lamentablement, dans sa mission, sur toute la ligne; s’il ne le comprend pas; quand on échoue, on doit tirer les conséquences. C’est comme ça que le monde fonctionne. Mais, comme il n’a pas voulu tirer les conséquences, nous l’avons demis de ses fonctions, parce que nous sommes les sociétaires de ce parti. Donc, on ne peut pas laisser le parti aller à vau-l’eau».

Anatole BAZEBIDINGA

Informations supplémentaires