Déclaration du Bureau politique du Parti Congolais du Travail : «Le traitement de toutes les situations découlant du sinistre du 4 mars 2012 doit se faire avec diligence»

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Bureau Politique du PCT (Parti Congolais du Travail) s’est réuni au Palais des congrès, à Brazzaville, en session extraordinaire, sous la direction de Pierre Ngolo, Secrétaire général du PCT, pour examiner les conséquences provoquées par la tragédie de Mpila. Cette session extraordinaire a été marquée par le discours d’ouverture du Secrétaire général du PCT et la déclaration publiée, à l’issue des travaux, par le Bureau Politique qui demande, entre autres, que «le traitement de toutes les situations découlant du sinistre du 4 mars 2012 se fasse avec diligence». Voici, ci-après, l’intégralité des deux textes.

Discours d’ouverture du Secrétaire général, Pierre Ngolo

- Camarades Membres du Bureau Politique;
- Mesdames, Messieurs;
- Chers Camarades.
Notre pays vit, depuis le 4 mars 2012, des moments pénibles. D’étonnantes, surprenantes et bouleversantes explosions, provoquées par l’incendie du dépôt d’armes et munitions du Régiment Blindé à Mpila, ont troublé la tranquillité de cette matinée dominicale, produisant l’apocalypse à Brazzaville.
Que de morts brutales et injustifiées! Que de mutilés et de blessés!
Que de dégâts matériels! Quel émoi! Quelle frayeur! Quelle panique!
Le désastre est immense, plongeant les Brazzavillois dans le choc, l’interrogation et ramenant à notre claire conscience les tristes souvenirs des moments lugubres des guerres civiles successives qui ont, entre temps, secoué le Congo et que notre peuple n’est plus disposé à revivre.
En mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie à la suite des atrocités du 4 mars, je voudrais vous inviter à bien vouloir vous lever, pour observer une minute de silence. Merci.

Camarades Membres du Bureau Politique,
Face à l’épreuve, comme un seul homme, le peuple congolais a su se mobiliser et puiser du plus profond de ses ressources intérieures les moyens de sublimation du drame de même qu’il a su se forger le courage qu’appelait la circonstance.
Son calme dans la tourmente, les élans de solidarité spontanée qu’il ne cesse de manifester ont suscité une grande compassion au-dedans comme à l’extérieur du pays, engendrant une assistance multiforme en- vers les blessés et les sinistrés qui, pour nous, doivent être les seuls destinataires, les seuls bénéficiaires du soutien des bonnes volontés dans le pays et dans le monde.
Les obsèques nationales du 11 mars 2012, sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur le Président de la République, s’installent dans notre mémoire collective comme une séquence douloureuse qui a vu le peuple, habité par un esprit pénétration, se retrouver dans l’unité derrière son Chef, digne et prêt à relever les défis.
Ces défis, dorénavant plus nombreux et plus grands, placent le PCT et ses Alliés de la Majorité Présidentielle, devant de lourdes responsabilités.
Il nous faut, absolument, venir à bout de l’incertitude qui semble s’emparer de certains citoyens, en créant toutes les conditions de restauration de la sécurité, de la libre circulation et de la quiétude.
En attendant de pouvoir loger décemment les sinistrés dans les conditions qui les sortent du doute et de la psychose, il nous faut bien gérer les sites, en garantissant à chacun le minimum de confort. Il est de notre responsabilité de veiller à ce que le traitement de toutes les situations découlant du sinistre du 4 mars 2012 se fasse avec diligence, dans le plus grand sérieux, la rigueur extrême. La gestion de cette crise doit s’inscrire dans la dynamique du vent de renouveau, de changement et d’efficacité imprimée par le Vlème  Congrès extraordinaire de notre Parti.

Camarades Membres du Bureau Politique,
Notre réunion est extraordinaire en ce qu’elle se tient dans un contexte trouble, nécessité par ce contexte pour formuler les réponses qui conviennent aux questions que se pose ce contexte. Tout en vous souhaitant courage et clairvoyance, je déclare ouverte la réunion extraordinaire du Bureau Politique du Comité Central du PCT.

Tout pour le Peuple! Rien que pour le Peuple!
Je vous remercie.

Informations supplémentaires