Congo - Afrique du Sud : Renforcer la coopération dans le domaine des P.m.e et de l’artisanat

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Le Congo et l’Afrique du Sud entretiennent d’excellentes relations d’amitié et de coopération, au regard des rencontres multiformes, entre les autorités des deux pays et des accords de coopération signés. C’est dans cette dynamique que Yvonne Adélaïde Mougany, ministre des P.m.e (Petites et moyennes entreprises) et de l’artisanat, s’est entretenue avec le diplomate sud-africain Genge Manelesi, ambassadeur d’Afrique du Sud au Congo, jeudi 20 janvier 2011, à son cabinet, à Brazzaville, sur le renforcement des relations de coopération entre les deux pays, dans le domaine des petites, moyennes entreprises et de l’artisanat.

 

La ministre Yvonne Adélaïde Mougany et l’ambassadeur sud-africain ont aussi évoqué la question de la sensibilisation, de l’encouragement et de l’assistance des acteurs économiques congolais. Pour l’ambassadeur Genge Manelesi, les deux pays veulent étudier la manière d’accroître les relations bilatérales dans le domaine économique: «Nous avons évoqué la manière de renforcer les relations entre le Congo et la République d’Afrique du Sud; nous nous sommes focalisés, notamment, sur le renforcement des relations entre les petites et moyennes entreprises. Les deux parties ont remarqué que les relations politiques entre les deux pays sont très avancées. Maintenant, il faut chercher comment également les accroître dans le domaine économique. Nous avons vu, également, comment promouvoir le domaine artisanal qui est un secteur important. En somme, nous avons essayé de prendre de nouvelles mesures pour renforcer ces relations. Nous voulons, donc, finaliser les accords qui ont été ébauchés dans le domaine des P.m.e et voir comment organiser la conférence ministérielle», a-t-il précisé.

Et de renchérir: «La question du commerce a aussi été abordée, car nous devons encourager les relations commerciales qui sont des secteurs créateurs d’emplois entre nos deux pays».

La ministre Yvonne Adélaïde Mougany a, pour sa part, marqué son intérêt sur l’expérience de l’Afrique du Sud en matière des P.m.e et de l’artisanat. «L’Afrique du Sud, a une grande expérience dans le domaine des P.m.e. Nous avons fait le point des accords signés entre nos deux pays dans ce domaine, pour que lorsque la commission mixte se retrouvera, nous sachions par quel point commencer, en ce qui concerne notre secteur. Dans le domaine des P.m.e et de l’artisanat, il a été retenu ce qu’on appelle les pépinières d’entreprises. Ces pépinières permettront la construction des maisons, pour accueillir les entreprises. Il existe déjà trente pépinières en Afrique du Sud. Les Sud-africains ont l’expertise et nous leur avons demandé de venir au Congo, pour nous aider à réussir cela», a-t-elle souligné.

Alain Patrick MASSAMBA

 

Informations supplémentaires