COMMEMORATION : Les 70 ans de fondation de la République populaire de Chine: progrès de géant et prospérité partagée

  • Imprimer
Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La République populaire de Chine a célébré le 70e  anniversaire de sa fondation. A Brazzaville, cet événement a été marqué par une réception offerte lundi 1er octobre dernier par l’ambassadeur de Chine, Ma Fulin, aux hauts fonctionnaires, au corps diplomatique, aux représentants des Nations Unies. Ainsi qu’à la communauté chinoise résidant au Congo.

L’Etat congolais a été représenté par le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba. Le diplomate chinois a rappelé que cette année marque le 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Congo «Au cours de ces 55 ans, la Chine et le Congo ont partagé ensemble bonheur et malheur, et leur coopération amicale continue à porter de bon fruits», a-t-il rappelé.

L’ambassadeur a fait un bref rappel historique des 70 ans de fondation de la République populaire de Chine: «En 70 ans, le peuple chinois a accompli le progrès histortique d’être débout et aisé à être puissant, et est venu à la rencontre de la belle perspective de la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise. Aujourd’hui, la Chine est devenue la deuxième économie, le plus grand pays industriel, le plus grand acteur de la commercialisation des marchandises et le plus grand détenteur des devises internationales dans le monde. Elle a également eu de riches exploits dans le domaine des technologies de pointe telles que, la navigation spatiale avec équipage, l’exploration de la lune, la science quantique, l’exploration en haute mer etc…».
 Il a indiqué que la vie du peuple a été sensiblement améliorée, les droits de l’homme plus protégés et la démocratie socialiste se perfectionne de jour en jour.
«En 70 ans, la Chine s’intègre de plus en plus dans le monde, par ses efforts de protéger la paix mondiale, de promouvoir le développement en commun et de participer activement à la gouvernance mondiale. Elle a fourni se sagesse et ses projets dans la résolution des questions de l’humanité…. Après de longues pratiques et expériences, le peuple chinois a réussi, sous la direction du Parti communiste chinois, à tracer une voie de développement adaptée à la situation du pays, qui est le socialisme à la chinoise » a-t-il dit.
La Chine, a-t-il poursuivi, ne ménagera aucun effort pour marcher vers un pays socialiste prospère, démocratique, civilisé, harmonieux et beau d’ici le milieu du 21e siècle.
«Il revient donc à reconnaitre que le développement de la Chine offrira d’importantes opportunités au monde entier et d’énormes contributions au progrès de l’humanité».
Le diplomate chinois a loué l’excellence des relations entre la Chine et le Congo. Des visites réciproques effectuées dans les deux pays par des hautes autorités des deux pays.
Il a également relevé que la coopération pragmatique des deux pays dans divers domaines a promu le développement durable du Congo et a renforcé l’approfondissement de l’amitié entre les deux peuples.
Cette année, a-t-il indiqué, «la Chine et le Congo ont réalisé la restructuration de la dette, une étape propice à la signature de l’accord de Facilité élargie de crédit entre le FMI et le Congo». Ce qui, selon lui, est favorable à la relance du développement socio-économique du Congo. «Il y a 15 jours que le 5e Forum Investir en Afrique, co-organisé par le Gouvernement congolais, le ministère chinois des Finances, la Banque de développement de Chine et la Banque mondiale s’est clôturée avec succès à Brazzaville».
La Chine et le Congo approfondiront davantage leur coopération réciproque dans le cadre de l’initiative «la Ceinture et la route» et porteront le partenariat stratégique global sino-congolais à un nouveau palier, a promis le diplomate.

Pascal AZAD DOKO