Droits de l’homme : Respecter l’homme et la femme dans tous leurs droits pour une société de dignité

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A l’orée de la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre prochain, l’ambassade de l’Union européenne au Congo, en partenariat avec celle de la France, a lancé une quinzaine des droits de l’homme. Une conférence de presse a été animée par Raul Mateus Paula, ambassadeur chef de la Délégation de l’Union européenne au Congo, Mme Marie Veillon, attachée de coopération au service de coopération et d’action culturelle à l’ambassade de France au Congo, et Claude Bochu, chef de la Délégation adjoint de l’Union européenne.

Celle-ci a eu lieu au siège de l’Union européenne, à Brazzaville, mardi 20 novembre 2018.  Cette quinzaine a eu pour but de promouvoir, de souligner notamment que l’Union européenne considère les droits de l’homme comme universels et indivisibles.

Les différentes thématiques présentées ont porté essentiellement sur la protection de l’enfance, la lutte contre les violences faites aux femmes, la lutte contre le Vih, la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption et l’environnement. Les activités prévues se tiendront simultanément à Brazzaville et à Pointe-Noire, dont entre autres: les conférences, les causeries-débats, les projections des films, des spectacles, le concours de plaidoirie, le festival et une caravane. Des valeurs phares, comme la dignité, la liberté, l’égalité, la solidarité, la citoyenneté et la justice, vont être développées au cours de cette 3e édition de la quinzaine des droits de l’homme organisée dans un contexte marqué par la célébration du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, premier traité international de valeur éthique à être adopté par la quasi-totalité de l’humanité. Depuis sept décennies, cette Déclaration sert d’idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations, qui est une sorte de boussole qui aide à préserver les droits de chacun et de chacune à exercer une vigilance lorsque ces droits sont menacés, à agir lorsqu’ils sont bafoués.  
Débutée le 20 novembre, la quinzaine des droits de l’homme se tient jusqu’au 13 décembre prochain.

Philippe BANZ  

Informations supplémentaires