Accusé de génocide dans le Pool : Le Gouvernement veut engager des poursuites

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Suite à l’appel à manifester à Genève qui circulait sur les réseaux sociaux, pour dénoncer un supposé génocide à l’endroit de l’ethnie «Lari», crime qui aurait été perpétré dans le département du Pool, le Gouvernement par l’entremise du Ministère des Affaires étrangères a rendu public le 10 octobre 2018 un communiqué dans lequel il s’inscrit en faux contre de telles allégations.

Tout en réfutant ces «allégations mensongères», il a indiqué avoir saisi ses conseils afin d’engager une action  en justice, pour diffamation contre les auteurs  de «la mascarade de Genève».  
Les activistes congolais projetaient de présenter le vendredi le 12 octobre à Genève, lors d’une conférence de presse, un livre intitulé: «Le génocide des Laris du Congo», publié aux éditions L’Harmattan, en2018.
Dans son communiqué, le Gouvernement rappelle que le département du Pool n’est pas peuplé que des seuls congolais d’ethnie Lari; que des ressortissants congolais d’ethnie Lari résidaient sur l’ensemble du territoire national, et n’ont fait l’objet d’aucune persécution de quelque nature que ce soit, liée à leurs origines
Le Gouvernement a rappelé que le 23 décembre 2017, un accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités a été signé. «Une commission ad hoc paritaire, mise en place  par les deux  parties, à l’effet de mettre  en œuvre cet accord, est parvenue aux résultats ci-après: libération de 82 partisans de Ntumi, qui avaient été appréhendés par les forces de l’ordre; levée des mandats d’arrêt contre Ntumi et deux  de ses collaborateurs; ramassage de 4210 armes et 3797explosifs divers; identification de 5665 ex-combattants en attente d’un processus de réinsertion dans le cadre du désarmement, de la démobilisation et de la réinsertion (DDR)».
Le Gouvernement se réjouit du retour effectif des populations dans leurs lieux d’habitation dans le département du Pool. Pour lui, aucun crédit ne peut être accordé à des fomentations aussi malveillantes, à ces «allégations mensongères» et indique avoir saisi ses conseils afin d’engager une action en justice, pour diffamation contre les auteurs  de cette «mascarade de Genève».
Le Gouvernement invite les Congolais, où qu’ils résident, à ne pas céder aux sirènes politiciennes d’associations qui, depuis trop longtemps, prennent en otage le département du Pool, retardant ainsi son essor économique et social.

KAUD



Informations supplémentaires