Congo-Education : Don du Japon pour soutenir le programme d’alimentation scolaire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

A quelques jours de la rentrée scolaire, le Japon par l’entremise de son ambassade au Congo, a fait un don de plus d’un milliard de F. CFA (200 millions de yens japonais) pour le programme d’alimentation scolaire. La signature tripartite de la remise du don s’est faite entre le ministre de l’Enseignement primaire, Anatole Collinet Makosso, l’ambassadeur du Japon, Hiroshi Karube, et le représentant du Programme alimentaire mondial (PAM), Jean-Martin Bauer, le 25 septembre 2018, à Brazzaville. Ce programme contribue à améliorer les conditions d’apprentissage des enfants congolais.


A ce jour, plus de 832.918 élèves fréquentent l’enseignement de base au Congo. Le don de conserves de poissons de près de 190 tonnes cible 54.000 élèves dans 318 écoles des départements du Pool, de la Bouenza, de la Lékoumou, de la Cuvette, de la Likouala, de la Sangha et des Plateaux pour l’année 2018-2019.  
Fortifiés en micronutriments, les repas de la cantine participent à l’amélioration de la scolarisation des enfants, particulièrement les élèves autochtones. A travers ce programme, une attention sera portée aux 65 écoles ORA (Observer, Réfléchir et Agir) qui visent à promouvoir l’éducation de ces derniers.
Cette contribution, complémentaire avec celle du programme McGovern-Dole (2018-2022) fournira aux apprenants un repas plus complet, plus consistant et plus nutritif.
Satisfait de l’acte, l’ambassadeur du Japon a rappelé la place capitale qu’occupe l’amélioration de la sécurité alimentaire dans le Plan national de développement mis en place récemment. Il a souligné que son pays tient compte dans sa coopération de l’aspect de la contribution à une croissance inclusive et durable du Congo et met en œuvre son soutien pour améliorer le cadre de vie de base de la population. Il s’est dit rassuré que le programme de cantines scolaires permettra d’améliorer davantage l’environnement de l’éducation des élèves. «Que les conserves fournis deviennent des aliments pour la croissance des enfants, car ce sont eux qui auront la responsabilité de l’avenir du pays et qui serviront de pont pour les relations d’amitié entre le Congo et le Japon», a lancé le diplomate japonais.
Le Japon n’est pas à son premier don envers le Congo dans le cadre du programme d’alimentation scolaire. En 2007, il avait déjà participé à hauteur de 22 millions de Dollars américains.
Le soutien continu du Japon, a précisé le représentant du PAM, est une nouvelle preuve de l’expression de la solidarité envers le Congo, afin de venir en aide aux populations les plus vulnérables dans la lutte contre la faim, leur offrir des opportunités d’accès à l’éducation et favoriser leur bien-être. Il a, par ailleurs, félicité le Congo qui, malgré les moments difficiles, a repris sa contribution qui est à environ 47 tonnes de sel iodé.
A rappeler que le Congo, avec l’appui de ses partenaires, s’est doté en 2016 d’une Politique nationale d’alimentation scolaire qui a pour vision : «une alimentation scolaire durable, de bonne qualité et à base des produits locaux pour tous les enfants inscrits dans toutes les écoles de l’enseignement de base à l’horizon 2025».

Esperancia
MBOSSA-OKANDZE


Informations supplémentaires