Association des maires du Congo (AMC) : Coup de théâtre: quinze maires quittent le navire!

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Dolisie, la troisième ville du Congo, dans le département du Niari, a abrité, les 28 et 29 juillet derniers, une réunion de concertation des maires du Congo. A l’issue de cette rencontre, quinze sur les seize maires que compte le Congo qui y ont pris part ont décidé de démissionner de l’Association des maires du Congo (AMC) et de procéder à la création d’une nouvelle organisation fédératrice des communes et villes du Congo.


Dans cette optique, il a été mis en place un comité ad hoc de cinq membres présidé par le maire de Dolisie, Ghislain Rodrigue Nguimbi Makosso. Gaston Mampassi (maire de Nkayi) en est le vice-président; Grégoire Hadjinsy Kouffa (maire de Pokola), secrétaire; Stella Yasmine Mensah Sassou-Nguesso (maire de Kintélé), trésorière; et Emmanuel Mpioh (maire de Djambala), rapporteur.
Ce comité ad hoc est chargé de préparer, dans les meilleurs délais, l’assemblée générale constitutive de cette nouvelle organisation fédératrice des communes et villes du Congo.
Examinant l’évolution du processus de décentralisation au Congo, les participants à cette concertation se sont réjouis de l’élaboration par le Gouvernement de la Politique nationale de décentralisation. «Les autorités locales forment le vœu que ce nouvel outil contribue efficacement à  l’évolution de la décentralisation en République du Congo pour le développement de nos territoires et le bien-être de nos populations», souligne la déclaration publiée à l’issue de cette rencontre.
A propos de la situation financière des communes du Congo, les participants ont reconnu que les Communes du Congo, frappées de plein fouet par la conjoncture économique et financière difficile, rencontrent de nombreuses difficultés pour assumer les charges de fonctionnement et d’investissement de leurs localités respectives, subissant ainsi de nombreux arriérés de paiement des salaires.
Face à l’urgence de cette situation, ils lancent un vibrant appel au Gouvernement de la République à «user de diligence pour faciliter le déblocage de leurs subventions et dotations.»  

S.E.

Informations supplémentaires