Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) : Vers la création d’une unité de chirurgie cardiovasculaire

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Une délégation de l’hôpital universitaire international Cheikh Zaid (HUICZ) de Rabat, au Maroc, conduite par son directeur général, le Pr. Rochde Sayah a séjourné à Brazzaville, du 9 au 12 juillet 2018. La mission de travail a eu des entretiens avec les autorités sanitaires congolaise, principalement celles du centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B). Cette mission s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention de partenariat signée le 30 avril 2018 entre le HUICZ et le CHU-B, dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays.

La convention de partenariat signée entre les deux structures porte sur la formation, l’aide à l’amélioration de la prise en charge des patients, notamment en matière de chirurgie cardiovasculaire et sur les évacuations sanitaires des malades vers l’hôpital marocain.
La délégation marocaine est venue aussi préparer l’arrivée à Brazzaville, en octobre prochain, d’une mission médicale des chirurgiens de l’HUICZ qui réaliseront, en collaboration avec les spécialistes congolais, d’opérations de chirurgie cardiaque sur des patients souffrant des pathologies cardiovasculaires examinées et suivies au CHU-B. La perspective étant d’implanter à terme, la pratique urgente de la chirurgie cardiaque au centre hospitalier et universitaire de Brazzaville.
«Je tiens à renouveler notre engagement dans ce processus visant à créer dans les trois ans à venir, une unité parfaitement fonctionnelle», a déclaré Pr. Rochde Sayah. «Nous avons voulu réaliser cette visite au CHU-B afin de relever les différentes possibilités et les points qui vont nous permettre d’atteindre les deux objectifs, à savoir: la réalisation de cette unité et les missions ponctuelles», a précisé le Pr. Rochde Sayah.
Parlant du plateau technique du CHU-B, il a fait remarquer qu’il y a des choses qu’il faudrait revoir et d’autres à mettre à jour, afin d’«entamer la première mission chirurgicale dans les meilleurs délais».
Quant aux évacuations sanitaires des patients congolais vers l’hôpital marocain, le Pr. Rochde Sayah a laissé entendre qu’il y a des discussions qui ont été engagées avec les différents organismes et intervenants dans ce processus afin de faciliter ces transferts. «Côté hôpital, il n’y a aucun souci pour que ces transferts se fassent dans les meilleurs délais», a-t-il rassuré.
A noter que le Congo et le Maroc sont liés par un accord général de coopération couvrant différents domaines, notamment celui de la santé, signé lors de la première visite à Brazzaville du Roi Mohammed VI. Etablissement pluridisciplinaire offrant une diversité de soins et de prestations médicales dans les domaines de la cancérologie, des pathologies cardiaques et vasculaires, de la traumatologie, de la mère et de l’enfant, l’hôpital universitaire international Cheikh Zaid dispose d’un plateau technique moderne permettant de réaliser des examens médicaux de haut niveau de spécialité.

KAUD

Informations supplémentaires