Délégation de l’Union européenne au Congo : Un siège neuf pour des relations anciennes

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le nouveau bâtiment abritant l’ensemble des services de l’ambassade de l’Union européenne au Congo a été inauguré ce jeudi 5 juillet 2018, à Brazzaville, par le premier ministre Clément Mouamba, qui a procédé à la coupure du ruban symbolique. Plusieurs membres du Gouvernement étaient présents dont Ange-Aimé Bininga, ministre de la Justice et des droits humains et de la promotion des peuples autochtones.

Koen Vervaecke, directeur général à l’Union européenne  pour l’Afrique,du service européen pour l’action extérieure, venu expressément pour cet évènement de Bruxelles, Mme Saskia De Lang, ambassadeur de l’Union européenne au Congo, qui est aussi en fin de mandat et de  nombreux ambassadeurs étaient présents. On a noté aussi la présence du maire de Brazzaville Christian Roger Okemba.

 

Avant la coupure du ruban, un rituel traditionnel a traduit la bénédiction des ancêtres. Ce nouveau bâtiment a maintenant pour vocation de rassembler le personnel des différentes sections que compose l’ambassade de l’Union européenne au Congo.  
L’ambassade de la Délégation de l’Union européenne au Congo a trouvé un lieu et un format adaptés à ses besoins. Le siège de l’ambassade de l’Union européenne au Congo est maintenant logé dans un bâtiment contemporain fonctionnel, établi non loin de la Maternité Blanche Gomes, à quelques encablures des ministères de l’Agriculture et de l’Economie forestière et du Parc Zoologique de Brazzaville.
Mme Saskia De Lang, la principale actrice de cette cérémonie d’inauguration, a donné l’intérêt du nouveau siège, en s’adressant surtout aux Européens. «L’Union européenne, ce sont aussi et avant tout ses Etats membres. Notre nouvelle demeure, c’est une maison de l’Europe, qui veut servir les intérêts de tous les Etats membres.».
Le maire de Brazzaville a fait les éloges de ce bâtiment. «L’érection de ce bijou architectural, au cœur du centre-ville de notre capitale, est une véritable contribution à la modernisation de Brazzaville». Koen Vervaecke, dans son intervention, a mis l’accent sur la coopération entre l’Union européenne et le Congo, qui date de 1963. Cette coopération se porte à merveille. «Il y a 140 bureaux de la Délégation dans le monde, dont 44 en Afrique. Il y a beaucoup de priorités, mais nous avons souhaité investir dans ce projet. Ce nouveau siège constitue avant tout un pari sur l’avenir des relations entre le Congo et l’Union européenne. Ces relations ont connu ce dernier temps un développement positif. Notre approche et notre rôle ne se limitent pas seulement au rôle de bailleur de fonds, l’Union européenne est un acteur politique, un acteur d’investissements et un de sécurité sur le continent africain», a-t-il relevé.
A son tour, au nom du Gouvernement, Ange-Aimé Bininga a souligné que « toute relation de partenariat est toujours l’objet d’une actualisation permanente en vue de son adaptation sans cesse évolutif. C’est à cette condition que la coopération garantit des résultats satisfaisants dans l’intérêt des couches sociales».  
L’inauguration du nouveau siège de la Délégation de l’Union européenne  traduit l’importance que le pays accorde aux relations de coopération entre l’Union européenne et le Congo, a souligné le plénipotentiaire.
La cérémonie a été agrémentée par le groupe folklorique Ngoma za Kongo.

Philippe BANZ

Informations supplémentaires