Enseignement technique : Plus de 14.000 candidats affrontent le baccalauréat

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Pour se rassurer du bon déroulement du BAC technique prévu mardi 5 juin 2018, le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, a présidé vendredi 1er juin 2018 à Brazzaville, une réunion technique pour faire la dernière évaluation des dispositions pour la réalisation de cet examen. Au total, 14.111 candidats sont inscrits dans 50 centres. Une baisse par rapport à l’année dernière où le nombre de candidats était de 21.153.


Après une réalisation réussie des examens et concours professionnels, je souhaite que vos équipes se mettent au travail avec la même ardeur et la même efficacité que nous avons observé dans le cadre des examens et concours professionnels», a indiqué le ministre.
A l’issue de la réunion, le directeur général du jury, Gabriel Kissita et le directeur des examens et concours de l’enseignement technique, Joseph Moukila se sont prêtés aux questions de la presse. «Ce que je veux retenir c’est que les épreuves du premier tour qui vont se dérouler le 5 juin, vont très bien se passer. On a mis en place tout le dispositif. Je pense que le 5 juin, les problèmes ne vont pas se poser dans l’ensemble. En ce qui concerne la fraude, il y a un garde-fou. Il y a un guide de délégué, chaque délégué a un guide qui va le permettre d’appréhender toutes dispositions qui vont avec. On a insisté sur le fait que les délégués doivent être vigilants et très fermes pour éviter la fraude», a-t-il dit.
Le DEC, quant à lui, estime qu’au plan organisationnel les choses vont bien se passer. «Au moment où nous parlons, tous les délégués sont déjà partis avec tous les sujets. Nous avons tenu compte des difficultés de transport. C’est pourquoi, déjà dès le premier jour, les épreuves commenceront autour de 10h30, pour permettre justement tout le monde d’être à temps. D’autres dispositions seront certainement prises au niveau ministériel pour pallier justement à ce genre de choses», a-t-il indiqué.

Pascal AZAD DOKO


Informations supplémentaires