Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (U.PA.D.S) : Mise au point de la Direction politique nationale du parti, suite à la «Lettre ouverte» adressée à Pascal Tsaty-Mabiala

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Dans son N° 3792 du mardi 29 mai 2018, la Rédaction du journal La Semaine Africaine, par le biais de Madame Julienne Niongo, a publié un article intitulé «De la fronde sous les trois palmiers», faisant état de quelques préoccupations soulevées dans la «Lettre ouverte» signée de 48 membres du Conseil National, adressée au camarade Pascal Tsaty-Mabiala, premier secrétaire de l’U.PA.D.S.

Tout d’abord, la direction politique nationale du parti rappelle qu’un communiqué de presse était diffusé depuis le 20 avril 2018, suite à la publication sur les réseaux sociaux par les signataires de ladite «Lettre», officiellement reçue le 16 avril 2018.
Par ailleurs, la direction politique nationale du parti notait  que les 48 camarades signataires sur les 387 que compte le conseil national (ce qui représente à peine 12,40%) ne constituent aucunement les  2/3 de ses membres pour prétendre engager leur démarche: «La tenue du conseil national en vue de la convocation du congrès du parti».
En outre, la direction politique nationale du parti constatait d’ores et déjà que:
- des quarante-huit (48) signatures, seize (16) l’ont été obtenues par ordre. Ce qui met en doute l’authenticité de celles-ci;
- certains d’entre eux sont démissionnaires du parti et ont adhéré aux partis politiques de la majorité présidentielle;
- d’autres sont des indisciplinés sanctionnés pour fautes lourdes, conformément aux dispositions des statuts et du règlement intérieur du parti;
- la plupart des signataires sont des déçus des dernières élections législatives, locales, sénatoriales, ainsi que de l’élection des membres des Bureaux des conseils municipaux et départementaux.
Par conséquent, la direction politique nationale du parti  répondra, sans esquive, au cas par cas, aux différentes préoccupations soulevées par les camarades pétitionnaires dans leur «exposé des motifs», au cours de la prochaine session du conseil national du parti, espace et moment propices pour débattre des problèmes essentiels du parti.
Enfin, la direction politique nationale du parti rassure les militants et sympathisants de l’U.PA.D.S de sa réelle volonté de tenir les sessions du bureau politique et du conseil national, dans la perspective du premier congrès ordinaire du parti, dès que la question du financement – quoique tributaire des contributions des parlementaires – sera réglée.

Fait à Brazzaville, le 30 mai 2018

Le Département de la Communication du Parti

Informations supplémentaires