Infrastructures : Le roi Mohammed VI a lancé les travaux de construction du port de Yoro

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

En marge du premier sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de la commission climat du bassin du Congo et du Fonds bleu pour le bassin du Congo tenu à Brazzaville le 29 avril 2018, le roi du Maroc, Mohammad VI, a officiellement lancé le 30 avril, à Mpila, les travaux de construction et de modernisation du point de débarquement aménagé du Port de Yoro. C’était en présence du chef de l’Etat congolais Denis Sassou-Nguesso. Coût du financement du projet: 30 millions de dirhams, MDH, soit près de deux milliards de F.CFA.

 

Les aménagements prévus s’étendront sur une superficie  globale d’environ 1 ha 700 et comprendront trois zones opérationnelles: la zone d’activité composée de 150 magasins pêcheurs, un local de matériel de pêche, un atelier mécanique et un atelier de réparation des pirogues; la zone de commercialisation (une halle au poisson, une chambre  froide, une fabrique de glace, un marché de vente au détail, des locaux administratifs, les sanitaires et des parkings et voiries); la zone administrative et locaux sociaux (salle polyvalente, sanitaires, antenne médicale, local pour la coopération garderie pour enfants).  
Ce projet dont le délai des travaux est fixé à 24 mois, est entièrement financé par le Maroc à travers son agence de coopération internationale. Il a, entre autres objectifs: l’amélioration des conditions de travail et de vie des pêcheurs artisans, l’augmentation des performances économiques  de la pêche artisanale, l’organisation et l’encadrement de la profession, la création de micro-pôle de développement, la lutte contre la pauvreté et la précarité. Son impact sur l’activité portera sur l’amélioration de la qualité du produit, la valorisation du produit, la transparence des transactions commerciales et l’augmentation des revenus des bénéficiaires.
Une fois terminé, ce site aura pour bénéficiaires quelques 500 marins pêcheurs, 600 femmes mareyeuses-grossistes, et 3000 femmes mareyeuses-détaillantes. La flotte de pêche prévue est de 200 pirogues sédentaires en raison de 300 jours de pêche par an. La production annuelle sera de l’ordre de 30.000 tonnes.
Peu avant le lancement des travaux d’aménagement du port de Yoro, le Congo et le Maroc ont signé une série d’accords qui redynamisent davantage la coopération entre les deux pays. La cérémonie de signature a eu lieu au palais du Peuple, en présence du chef de l’Etat, Denis Sassou-Nguesso, et de Sa Majesté le roi Mohammed VI. Parmi les accords, on signale une convention de partenariat entre l’hôpital Cheick-Zaïd, hôpital universitaire international, et le centre hospitalier et universitaire de Brazzaville.

KAUD

Informations supplémentaires