Zimbabwe : Robert Mugabe prend sa retraite

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’ex-président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est enfin parti en retraite. A 93 ans, et sous le forcing aussi bien de l’armée que de la rue, le vieux héros de l’indépendance a fini par concéder qu’il était temps pour lui de mettre un terme à la plus longue carrière politique du continent – 37 ans de présidence; une quinzaine dans le maquis pour la guerre de libération et donc de mériter son repos.

Les choses ne se sont pas vraiment faites ainsi. Entre sa volonté de rester – et de mourir – au pouvoir; les foucades de sa femme, Grace, manœuvrant pour la mise à l’écart des rivaux potentiels; les tiraillements d’une économie littéralement par terre, c’est en Angola que Gabriel Robert Mugabe entend se couler des jours tranquilles.
Trait d’un Zimbabwe décidément à l’écart du spectacle des fins de règne en Afrique, les autorités aux commandes du pays sont celles que Mugabe avait tenté de mettre à l’écart. Avec en tête Emmerson Mnangangwa, devenu président par prestation de serment, alors qu’il avait été démis deux semaines plus tôt de son poste de vice-président. Encore une fois, le Zimbabwe n’est décidément pas un pays comme les autres : le président Mugabe est sorti de scène dans la discipline. Bien plus, la République lui a voté une juteuse subvention de 5 millions de dollars, en plus de son salaire de 150.000 mensuels. A sa mort, moitié de cette somme ira à sa veuve chaque mois, à vie.
Même si des voix se sont élevées pour critiquer une telle générosité dans un pays qui meurt littéralement de faim, le fait est que les Mugabe quittent le pouvoir en ordre.

ASM 

Informations supplémentaires