Armée : Le colonel Missontsa s’en est allé

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Ancien ministre de la Santé, ancien médecin à l’hôpital central des armées Pierre Mobengo et au Centre de psychiatrie de la capitale, le médecin-colonel à la retraite Durand-Abel Missontsa, est décédé dimanche 3 septembre au CHU (Centre hospitalier et universitaire), des suites de maladie. Il avait 76 ans. Il laisse une réputation de «soigneur des fous», parce que c’est surtout sa profession de médecin-psychiatre que le Congolais a retenu de sa vie pleinement remplie.

Le colonel Missontsa reste pour beaucoup, en effet, d’abord le spécialiste reconnu des maladies mentales dans le pays. Il est le premier médecin-psychiatre congolais. Mais la palette de ses contributions allait bien au-delà, ainsi que l’établit sa biographie officielle, sans doute pas exhaustive.
Le médecin-colonel Missontsa a apporté son concours à la promotion et au développement de la médecine traditionnelle tant au Congo qu’à l’étranger. Pour cela, il a pris part à des nombreuses rencontres internationales sur le sujet : au Rwanda, en Haute-Volta (aujourd’hui Burkina Faso) et en Angola où ses interventions ont été remarquées lors de la première rencontre nationale sur la médecine traditionnelle, à Luanda et à Lunda Sul, en 1980.
Naturellement, étant officier des Forces armées congolaises, il a été amené à prendre part à de multiples missions politico-militaires d’étude à l’étranger : en Chine, en Corée, en Corée du Nord. Mais aussi, en septembre 1979, à la Direction centrale du service de santé des armées françaises, à Paris. Suivi d’un stage sur la mobilisation médico-militaire, toujours en France, en 1982. Le médecin-colonel Durand-Abel Missontsa est l’unique officier de l’armée congolaise à avoir occupé les fonctions de ministre de la Santé.
La date des obsèques officielles est prévue, le mardi 12 septembre prochain. Et l’inhumation aura lieu à son domaine de Kombé. Sa disparition a suscité un grand émoi public.

Alain-Patrick
MASSAMBA

Informations supplémentaires