Déclaration du Président du Parti pour l'Action de la République Mâ (PAR)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Président du Parti pour l'Action de la République Mâ (PAR), ancien candidat à l'élection présidentielle du 12 juillet 2009, Anguios Nganguia Engambé, de l'opposition républicaine, déclare:

- Etant donné son appartenance à la classe politique congolaise et française;

- Etant donné que la République du Congo est un Etat souverain avec un Président élu démocratiquement, comme l'est le Président de la République Française ;

Que les propos tenus par Me Robert Bourgi, conseiller occulte du Président français Nicolas Sarkozy, dans les médias français, le dimanche 11 et le lundi 12 Septembre 2011, dans lesquels, il accuse les Chefs d'Etat africains, dont le Président congolais Denis Sassou N'Guesso, d'avoir participé à des financements occultes de la campagne présidentielle de l'ancien Président français Jacques Chirac et de son Premier Ministre Dominique De Villepin, Président du Mouvement de la république solidaire, dont il est membre, ont suscité une grande indignation au sein de l'opinion congolaise.

En France, certains responsables du Parti Socialiste ont demandé l'ouverture d'une enquête judiciaire ainsi que la création d'une commission parlementaire entre la France et l'Afrique, pour tirer au clair cette affaire.

Pour sa part, le Président du PAR condamne, avec la dernière énergie, les propos de l'avocat franco-libanais qui tendent à ternir l'image des Chefs d'Etat africains, et les considèrent comme inadmissibles.

Le Président du PAR, faisant partie de l'Opposition républicaine congolaise, appelle le peuple congolais à condamner les propos de Me Bourgi à l'encontre du Président de la République du Congo, Son Excellence Denis Sassou Nguesso, élu démocratiquement.

Le Président du PAR a toujours pris position pour une République unie, solidaire, prospère, constructive et indivisible. Pour cela, il appelle au respect des Institutions de la République, particulièrement du Président de la République qui incarne l'unité de la nation.

Enfin, le Président du PAR demande qu'une commission congolaise soit mise en place rapidement, pour suivre sérieusement l'évolution de cette affaire, afin de défendre les intérêts de la République.

Fait à Brazzaville, le 12 Septembre 2011

Le Président du PAR

Anguios NGANGUIA ENGAMBE

Informations supplémentaires