Emulation du premier trimestre au Lycée Pierre Savorgnan De Brazza : L’Association des anciens du Lycée de la Libération a récompensé 23 meilleurs élèves

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Sous l’égide d’Yvon Ghislain Dioulou, l’A.l.l (Association des anciens du Lycée de la Libération) a organisé, samedi 11 mars 2017, au Lycée Pierre Savorgnan De Brazza (ex-Lycée de la Libération), à Brazzaville, en collaboration avec les responsables de cet établissement d’enseignement général secondaire, la 6e édition de l’émulation scolaire qui a permis de récompenser 23 meilleurs élèves des pôles A et B, (dont 11 garçons et 12 filles) des classes de Seconde à la Terminale, ayant obtenu, au premier trimestre de l’année scolaire en cours, une moyenne allant de 11,50 à plus de 14 sur 20.


L’A.l.l (Association des anciens du Lycée de la Libération) a fait des dons aux 23 élèves du Lycée Pierre Savorgnan De Brazza ayant obtenu les meilleures moyennes au premier trimestre de cette année scolaire. Histoire d’encourager les élèves de cet établissement au travail. Calculettes, livres scolaires et autres objets didactiques ont constitué l’essentiel des récompenses. La remise des dons s’est déroulée en présence d’Evariste Mondikabéka, représentant le Directeur départemental de l’enseignement primaire secondaire et de l’alphabétisation de Brazzaville, Jean-Médard Balounga, Proviseur de la vague A, Jean-Pierre Mavoungou, Proviseur de la vague B, du staff dirigeants, des élèves récipiendaires et leurs parents.     
Expliquant le sens de cette initiative, Yvon Ghislain Dioulou a fait savoir que cette émulation s’inscrit dans de soutenir le lycée, dans l’encadrement des élèves, à travers «un partenariat viable», «pour promouvoir le travail par l’excellence». Et pour rassurer tout le monde, il a ajouté: «Notre association ne ménagera aucun effort pour élever le niveau scolaire, récompensant celles ou ceux qui sortent du lot, comme les lauréats de ce jour. Et il est ainsi de notre devoir de les inviter à briller de mille feux».
Après avoir reçu les récompenses, les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction. Vivien Nguimbi, élève en classe de Seconde C, le premier des deux vagues, a confié: «Je suis très ému pour ce prix. Je ne m’y attendais pas. Je remercie vivement les membres de l’Association des anciens du Lycée de la Libération. Ceci m’encourage à travailler davantage, pour mériter l’estime des anciens et, pourquoi pas, plus tard, faire comme eux».
L’élève Déborah Nguié, de la vague A, a, pour sa part, déclaré: «C’est un grand plaisir de recevoir un tel prix. Que cette association aille de l’avant, car en me donnant cette récompense, elle me pousse à redoubler d’efforts, pour prétendre à d’autres prix».
Remerciant l’association pour ses multiples actions en faveur de leur établissement, les deux Proviseurs ont encouragé les élèves à «bomber» les muscles intellectuels, plutôt que de se prêter aux bagarres qui ternissent l’image de leur établissement.
Ancien élève de ce lycée, Yvon Ghislain Dioulou a, pour sa part, rappelé qu’il a fait tout son cursus secondaire au Lycée de la Libération, qui a repris son ancien nom de Lycée Savorgnan De Brazza. Mais, il a déploré que Savorgnan est devenu, pour diverses raison, une référence dans la violence; «une violence que nous, nous n’avons pas connue. Je ne sais pas quelle est la graine qu’on a semée ici, pour que la violence soit maintenant encrée au niveau du lycée…». Face à cela, il a invité les élèves au ressaisissement.
Créée en février 2003, l’Association A.l.l regroupe les anciens élèves du Lycée Pierre Savorgnan De Brazza, à l’époque où il s’appelait Lycée de la Libération, quelle que soit la promotion, ainsi que les adhérents qui épousent ses statuts et son règlement intérieur.
Association apolitique, non religieuse et à but non lucratif, elle vise, entre autres, la valorisation du Lycée Savorgnan De Brazza, au Congo et à l’extérieur, la promotion et la culture du savoir par des actions ponctuelles et continues.
Parmi les actions réalisées par cette association, il y a la sécurisation du bâtiment E, par la pose de grilles métalliques, la dotation d’une dizaine d’ordinateurs complets, l’organisation de cinq émulations avec remises de prix aux lauréats, la réfection des toilettes des élèves, etc. A cela, il faut ajouter les deux projets qui tiennent à cœur l’association: l’obtention d’un local au sein du lycée et son aménagement, pour permettre d’entreposer les ouvrages collectés et autres supports pédagogiques, destinés à l’administration et aux élèves, et l’ouverture d’une bibliothèque numérique.

Marcellin MOUZITA MOUKOUAMOU


Informations supplémentaires