F.p.a (Fondation perspectives d’avenir) : Cent seize jeunes formés en informatique ont reçu leurs certificats Microsoft office

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

116 jeunes formés en informatique, par la société Ofis, grâce à la F.p.a (Fondation perspectives d’avenir), ont reçu des certificats Microsoft office, lors d’une cérémonie qui a eu lieu lundi 6 mars 2017, au siège de la F.p.a à Brazzaville. La formation, qui a duré trois mois, concernait, au départ, 120 jeunes issus des milieux défavorisés.

Puisqu’aussi bien, «le certificat Microsoft ne se donne pas, il se mérite», selon Moustapha Barry, modérateur de la cérémonie, 116 ont pu obtenir la moyenne d’admission, soit 96% du taux de réussite. La formation était axée sur le pack Microsoft office: Word, Excel, Publisher, etc.

C’est Mme Nadège Tchicaya, cheffe du Département programme de la F.p.a (Fondation perspectives d’avenir), qui a présidé la cérémonie de remise des certificats, en présence de Boumpoutou Babisset, directeur régional de la société Ofis, par ailleurs formateur, Roland Kongo, chargé de formation qualifiante à la F.p.a, et d’un parterre d’invités, amis et connaissances des récipiendaires.
Dans son allocution, Mme Nadège Tchicaya, a expliqué à l’endroit des jeunes récipiendaires, l’enjeu de la formation qu’ils ont suivie. «Lorsque nous avons organisé la formation en informatique avec Ofis, nous voulions renforcer votre employabilité. C’est-à-dire, donner aux jeunes des compétences nécessaires, pour pouvoir trouver facilement un emploi… Nous n’avions pas seulement voulu organiser une formation en informatique, mais vous apporter un plus qui va permettre de mieux vous vendre sur le marché de l’emploi. Car notre but, c’est l’alphabétisation informatique. Et la certification Microsoft office fera la différence entre vous et ceux qui sont formés ailleurs», a-t-elle déclaré.
En outre, Mme Tchicaya a fait savoir que la F.p.a ne se limite pas seulement à la formation des jeunes, mais aussi leur accompagnement dans la recherche de l’emploi. Félicitant les heureux récipiendaires, elle les a incités à compléter leur formation informatique par l’apprentissage des langues étrangères, pour un peu plus de privilège, dans la quête de l’emploi.
Pour M. Boumpoutou, «les analphabètes du 21e siècle sont ceux qui ne maîtrisent pas l’usage de l’outil informatique», a-t-il soutenu, dans son allocution de circonstance.
Exprimant ses sentiments, Mlle Miga Horgie Mitous a indiqué que la formation lui a permis d’apprendre beaucoup de choses: Internet, Word, Excel, Publisher, etc. Comme tous les bénéficiaires de la formation, Duvardin Betchiva Ebenga a remercié la Fondation Perspective d’Avenir, que dirige le député élu, Denis Christel Sassou-Nguesso, pour ses actions en faveur de l’avenir des jeunes.
Par ailleurs, témoignant de cette initiative salvatrice, Grâce Bibisset, formateur certifier Microsoft, a indiqué que «parmi les 120 jeunes formés, il y en a qui ne savaient même pas comment déplacer une souris de l’ordinateur… Vous pouvez imaginer à quel niveau nous les avons pris. Mais aujourd’hui, ce sont des gens qui sont capables de faire le traitement de textes, d’utiliser le tableur, peaufiner leurs recherches sur Internet, ouvrir, créer une session, etc.».
Rappelons  que la Fondation perspectives d’avenir a axé ses priorités sur l’éducation professionnelle et qualifiante des jeunes du Congo. L’une de ses missions est d’investir dans le développement des jeunes Congolais, en apportant une contribution significative à leur formation professionnelle, pour répondre aux besoins nationaux en matière de développement.

Marcellin MOUZITA MOUKOUAMOU

Informations supplémentaires