Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire : Poursuivre la modernisation de la ville océane

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire a adopté son budget exercice 2017 qui s’élève à un peu plus de vingt et un milliards de francs Cfa (21.435.200.000) francs Cfa. C’est ce qui ressort du communiqué final présenté par Jean-Jacques Le Parrain Moi-Bayonne, deuxième secrétaire du Bureau exécutif du Conseil départemental et municipal, lors de la cérémonie de clôture des travaux de la septième session ordinaire dite budgétaire dudit conseil, dimanche 26 février dernier, sous le patronage de Roland Bouiti Viaudo, député-maire de la commune et président du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire.

 

Clôturant les travaux de la septième session du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, Roland Bouiti-Viaudo a relevé que les délibérations prises par les conseillers constituent la feuille de route du bureau exécutif pour l’année 2017. «Les missions dévolues au bureau exécutif ont été clairement définies. Il va s’employer notamment à mener le plaidoyer auprès du gouvernement de la République, en vue de l‘aboutissement des projets prévus pour être exécutés cette année sur le territoire de notre commune. Dans le même temps, le bureau exécutif poursuivra les négociations avec l’état en vue de l’amélioration du dispositif de rétrocession des impôts et taxes destinées à notre commune. Ce dispositif une fois corrigé et amélioré devrait faciliter à l’équipe dirigeante de notre municipalité le guidage et le pilotage du programme d’investissement 2017, en toute sérénité. Pour cela, la collectivité de Pointe-Noire, sait compter sur l’attention que son excellence Denis Sassou-Nguesso, président de la République, chef de l’Etat, lui a toujours accordée», a souligné Roland Bouti-Viaudo.
L’amélioration continue du cadre de vie des citoyens de la ville de Pointe-Noire fait partie des missions que le bureau exécutif est tenu strictement d’accomplir à la lumière des orientations émises par les conseillers. C’est dans cette perspective que la place Raphael Antonetti, la place Jean-Baptiste Missamou, au rond-point Tractafric, ont été réhabilitées et rénovées.
C’est dans le même élan que les conseillers ont été informés de l’achèvement des travaux de bitumage de l’Avenue Jean-Baptiste Tati-Loutard, dans l’arrondissement 6 Ngoyo, à l’image de l’Avenue Antoinette Sassou-Nguesso, dans l’arrondissement 5 Mongo-Mpoukou.
Par ailleurs, la réhabilitation des voiries dégradées déjà amorcée sera mise en œuvre en fonction des moyens disponibles en 2017. Roland Bouiti-Viaudo a rassuré qu’en dépit des difficultés financières que connaît actuellement la municipalité, le Bureau exécutif ne ménagera aucun effort pour exécuter le programme d’investissement 2017, à un niveau satisfaisant. Pointe-Noire est appelée, en effet, à poursuivre sa modernisation et à connaitre de nouvelles et profondes mutations. Cette modernisation est une œuvre à laquelle doit participer chaque Ponténégrine et chaque Ponténégrin. L’adhésion de toute la communauté à l’action du bureau exécutif est, par conséquent, souhaitée.

Equateur Denis
NGUIMBI

Informations supplémentaires