Département du Pool : Le nouveau préfet, Georges Kilébé, installé dans ses fonctions par le Premier ministre

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, a officiellement installé dans ses fonctions, le nouveau Préfet du Département du Pool, Georges Kilébé. C’était lors d’une cérémonie qui a eu lieu à Kinkala, chef-lieu du département, vendredi 10 février 2017, en présence de quelques membres du gouvernement, dont le ministre de l’intérieur, de la décentralisation et du développement local, Raymond Zéphirin Mboulou, le ministre d’Etat Alphonse Claude N’Silou,...()

des parlementaires ressortissants de ce département, dont Vincent Ganga, premier vice-président du sénat, des sous-préfets, le directeur général de la police, le général Jean-François Ndengué, etc. Les populations étaient largement mobilisées, pour assister à cet événement dans une localité où la vie reprend peu à peu son cours normal, après la psychose créée par l’insécurité provoquée par les hommes de Ntumi.

C’est une importante délégation gouvernementale partie de Brazzaville par hélicoptère et conduite par le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba, qui a honoré de sa présence l’investiture du nouveau préfet du Département du Pool, Georges Kilébé. En plus de ceux déjà cités, il y avait les ministres Yvonne Adélaïde Mougany, Euloge Landry Kolélas, Hellot Matson Mampouya, Nicéphore Fylla Saint-Eudes, Rosalie Matondo et Rigobert Maboundou, directeur de cabinet du Premier ministre. On comptait également une importante délégation de la Cellule de veille du Ccas (Comité consultatif d’appui et de suivi de la municipalisation accélérée du Pool), conduite par Isidore Mvouba et Bernard Tchibambelela.
C’est une grande première, a-t-on reconnu, que le patronage d’un tel événement par le Premier ministre à Kinkala.
Nommé en remplacement de Michel Shanga, qui a été muté dans la Lékoumou, Georges Kilébé (62 ans) a fait sa carrière dans la Police où il a atteint le grade de colonel et exercé plusieurs fonctions, avant de faire prévaloir ses droits à la retraite. Il a, ensuite, entamé une carrière à l’administration du territoire, comme administrateur-maire de l’arrondissement Mouana-Nto, dans la commune de N’Kayi, de février 2016, jusqu’à sa nomination comme préfet du Pool, en février 2017. Dans son allocution de circonstance, après son investiture par le Premier ministre, le nouveau préfet a remercié le Président de la République, le Premier ministre et le ministre de l’intérieur pour le choix qu’ils ont porté sur sa modeste personne pour conduire les destinées du Département du Pool. Il a pris l’engagement d’exercer sa mission, «avec attachement et dévouement aux institutions de la République, en parfaite adhésion au projet de société du Président de la République, «La marche vers le développement». Pour relever les défis de l’épanouissement économique et social du département, il a dit compter sur toutes les forces vives du Pool: «C’est dire qu’une complicité constructive devra être établie entre tous les acteurs politiques, administratifs, économiques, religieux, associatifs et socio-culturels dans la gestion du département, pour y ramener la paix, la sécurité, l’unité et la concorde. Pour ce, il nous faudra réactiver l’esprit patriotique et démocratique de nos populations, pour une prise de conscience bannissant toute tendance à la violence. Nos efforts seront focalisés dans l’optique de contribuer efficacement à l’éducation et l’épanouissement de la jeunesse, l’espoir de demain». Il a indiqué que les sages et les notables seront également impliqués dans la résolution des questions départementales, «car leur sagesse ne peut que nous être indispensable». «Pour combler toutes ces aspirations, il suffira de nous organiser autour des initiatives novatrices, en nous appuyant sur les grandes valeurs de cohésion sociale, car aucun développement ne peut se réaliser sans l’amour, l’unité et la paix, valeurs chères au Chef de l’Etat». Il a appelé «tous les fils et toutes les filles du Pool à se donner la main, pour une véritable chaîne de solidarité, afin de ramener la tranquillité et la sérénité dans le Pool». Quant à la Force publique, elle constituera un grand appui dans la sécurisation des institutions, la sauvegarde de l’ordre public, la sécurisation des personnes et de leurs biens, dans le strict respect des lois et règlements de la République.
Dans son mot de circonstance, le Premier ministre l’a félicité et appelé à être digne de ses fonctions. Il lui a demandé de travailler au rétablissement de la paix dans ce département «qui en a tant besoin». «La paix par la libre circulation des personnes et des biens», tout en assurant la sécurité et en garantissant le libre exercice des droits et libertés citoyens. Bref, il lui a donné les orientations, pour assurer avec diligence son autorité, «pour une gestion optimale du Département du Pool».

Joachim MBANZA
De retour de Kinkala par la route

Informations supplémentaires