A l’occasion du 70e anniversaire de la fondation du PTC : Parti jouissant d’un soutien et d’une confiance absolus du peuple

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Parti du travail de Corée (PTC) se fait un devoir de faire cas des exigences et des intérêts du peuple et de s’occuper sous son entière responsabilité de son sort sous les mots d’ordre : «Au service du peuple !», «Entreprenons tout pour le peuple et en s’appuyant sur les masses populaires !» Donc, il jouit d’un soutien et d’une confiance absolus des larges masses. Toutes les lignes et politiques du PTC sont la synthèse de la volonté et de l’exigence du peuple, et toutes ses activités ont pour but de réaliser l’exigence souveraine et les intérêts du peuple.


C’est, par exemple, le cas de l’entrée en vigueur de l’enseignement obligatoire d’une durée de 12 années pour tous.
Avant, en RPDC, était en vigueur l’enseignement obligatoire d’une durée de 11 années pour tous.
Cet enseignement obligatoire avait pour but de donner à tous les membres de la nouvelle génération un enseignement général secondaire complet en attendant qu’ils atteignent l’âge de travailler.
On l’avait mis partiellement en vigueur en septembre 1972 en tenant compte des possibilités réelles et de l’impératif mûri du développement de la révolution de mener avec énergie les Trois révolutions idéologique, technique et culturelle et de transformer ainsi tous les membres de la société sur le modèle des révolutionnaires et des ouvriers et de les intellectualiser, et l’avait généralisé dès septembre 1975.
KIM JONG UN a émis l’idée d’améliorer d’une façon décisive la qualité de l’enseignement général secondaire en conformité avec les impératifs de la nouvelle ère, celle de l’économie de la connaissance et a pris l’initiative de mettre en vigueur l’enseignement obligatoire d’une durée de 12 années pour tous et a mené ainsi cette entreprise à bonne fin.
Il a présenté le travail pour le bien-être des enfants comme des affaires on ne peut plus importantes du PTC et de l’Etat. Sur sa décision inébranlable et hardie, l’Etat a concentré les investissements dans l’enseignement, et la mise en vigueur de l’enseignement obligatoire d’une durée de 12 années pour tous (EODDT) est devenue une des préoccupations majeures de l’Etat, du peuple et de la société tout entiers.
La 6e session de la 12e Assemblée populaire suprême de la RPDC a promulgué la loi sur la mise en vigueur de l’EODDT. Dès l’année scolaire 2014-2015, l’enseignement a commencé à se dispenser suivant de programme de l’EODDT ; ainsi, des gages sûrs ont été offerts pour pouvoir dispenser complètement d’ici en 2 ou 3 années l’EODDT.
KIM JONG UN a donné plusieurs fois ses instructions sur la rédaction de nouveaux livres scolaires et des directives détaillée pour l’amélioration du contenu enseigné et la méthode pédagogique.
L’entrée en vigueur de l’EODDT est l’aboutissement de l’amour pour le peuple et la postérité du PTC qui accorde une priorité absolue aux exigences et aux intérêts du peuple coréen.
Le PTC dirige d’une manière pertinente et avec persévérance les activités pour exécuter à la lettre ses lignes et politiques jusqu’à ce que le peuple en bénéficie effectivement des bienfaits.
En disent long ses activités pour faire observer d’une manière draconienne le principe de la priorité à la valeur esthétique, à la commodité et à la conception de la postérité dans l’industrie du bâtiment.
En RPDC, de nombreuses et nouvelles constructions monumentales dignes de l’époque du Songun surgissent coup sur coup un peu partout. Le principe précité est observé d’une manière draconienne dans ce domaine.
Un jour, des responsables concernés ont soumis le schéma d’aménagement du parc  aquatique  de Munsu à l’examen de KIM JONG UN.
Ils étaient sûrs que les toboggans à installer dans ce parc ont été conçus à un très haut niveau.
Cependant,  après  avoir attentivement examiné le schéma,  KIM JONG UN  a dit qu’on a prévu d’installer très peu de toboggans et qu’il faudrait en installer davantage.
Quelques jours après, KIM JONG UN a examiné le nouveau schéma d’aménagement du parc aquatique avec les toboggans supplémentaires, et a dit d’un air très satisfait que lorsque le parc aquatique de Munsu aurait été construit, le peuple s’en montrerait très heureux.
Notons qu’il a ainsi examiné 113 schémas d’aménagement pour le seul parc aquatique de Munsu. Chaque fois, il a fait remarquer que ce qui compte c’est de savoir si le peuple se montrerait heureux ou non.
Le 10 mai 2014, le clairon a sonné dans le ciel à Songdowon, un des beaux sites sur la côte est de la Corée. De tout jeunes vacanciers ont commencé leur séjour dans la magnifique colonie internationale de vacances de Songdowon (CIVS) fraîchement remise à neuf grâce aux sollicitudes du PTC pour les enfants.
Un jour de mai 2013, le respecté KIM JONG UN était venu inspecter cette colonie de vacances. A cette occasion, il avait donné des instructions détaillées en ce qui concerne les travaux de réfection de cette même colonie, en disant que c’était une entreprise on ne peut plus importante visant à auréoler des exploits accomplis par nos grands Généralissimes en dirigeant le pays.
Rien qu’en 2014, KIM JONG UN avait inspecté à plusieurs reprises le chantier des travaux de réfection de la CIVS et avait réglé lui-même tous les problèmes surgis dans ces travaux, en disant que cette colonie devait être l’unique en son genre et qu’on ne devait pas lésiner sur le bien-être des enfants, précieux trésors du pays.
Ainsi, grâce à ses sollicitudes chaleureuses, la CIVS avait été remise à neuf d’une façon irréprochable en moins d’une demi-année.
La CIVS ainsi remise à neuf comprend diverses installations modernes : maison des enfants d’amitié internationale, pavillons pour campeurs, gymnase couvert, piscine de natation, stade en plein air, piscine à ciel ouvert, champ de tir à l’arc en plein air, aquarium, ménagerie pour oiseaux, salle d’exposition d’animaux empaillés, autres.
A la veille de l’inauguration de la CIVS remise à neuf, KIM JONG UN l’a honorée de son inspection. A cette occasion, il s’est montré très satisfait en disant: «La CIVS est une architecture chic, un hôtel pour enfants sans pareil, un palais des enfants, dont toutes les constructions et installations sont dignes d’un Etat socialiste hautement civilisé aussi bien quant au contenu qu’à la forme et tous les éléments architecturaux sentent nos traditions nationales, où le principe de la priorité à la commodité et à la valeur esthétique est parfaitement concrétisé comme l’exigent les idées Juche en matière architecturale et esthétique et qui traduit la conception qu’a le PTC de la postérité. Au cours des travaux de réfection de la CIVS, ont surgis de multiples difficultés et obstacles, mais on n’a pas peiné en vain. Une année que nous passons à peiner, c’est pour le pays 10 années de progrès. Quelle joie d’avoir ainsi remis à neuf la CIVS ! C’est pour pareil délice qu’on accomplit la révolution.»
Ces dernières années, la RPDC a vu surgir non seulement la CIVS mais aussi un grand nombre d’autres nouvelles constructions monumentales: hôpital de pédiatrie Okryu, club d’équitation de Mirim, station de ski de Masikryong, maison de repos pour  scientifiques  de  Yonphung,  crèche et maternelle  d’orphelins  de  Pyongyang, etc.
Dans  son  message  de  Nouvel  An  de  2015,
KIM JONG UN a insisté sur la nécessité pour le PTC de faire traverser d’un bout à l’autres l’ensemble de ses affaires par l’esprit privilégiant les masses populaires en conformité avec la nature du Parti-mère, de faire ainsi régner dans tous ses appareils l’habitude de respecter et d’aimer le peuple et de s’appuyer sur celui-ci et de porter ses principaux efforts sur l’amélioration du niveau de vie de la population.
Donc, tous les permanents du PTC font de la commodité du peuple la priorité de leurs priorités absolues et se dévouent tout entiers pour l’amélioration du niveau de vie du peuple.
Puisque toutes les lignes de conduite et politiques du PTC sont la synthèse des exigences et des intérêts du peuple et que toutes ses activités sont subordonnées à la réalisation de ces exigences et intérêts, le peuple coréen a une confiance sans bornes dans ce Parti et le suit fidèlement, et il est sûr que son bonheur et son avenir sont garantis pourvu qu’il suive toujours fidèlement la voie tracée par ce même Parti.


Informations supplémentaires