Election présidentielle en R.D. Congo : L’attente des résultats sur fond de tension et d’exode

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Prévus le mardi 6 décembre 2011, jour où s’achève le mandat de cinq ans du président sortant Joseph Kabila Kabange, les résultats de l’élection présidentielle en RDC étaient annoncés pour le jeudi 8 décembre, à partir de 20h.
Mais, l’attente de ces résultats se fait sur fond de tension et d’exode de la population. L’opposition a, d’ores et déjà, annoncé qu’elle contesterait les résultats de cette élection en cas de réélection de Joseph Kabila Kabange. Dans plusieurs villes du pays, des manifestations ont éclaté, donnant lieu à de violents heurts avec les forces de l’ordre. Des coups de feu ont été entendus à Lumumbashi, dans la province du Kasaï, où la garde républicaine a été déployée. Par ailleurs, un couvre-feu a été instauré à Mbuji-Mayi, capitale du Kasaï-Oriental et fief d’Étienne Tshisekedi.
A Kinshasa, la police a dispersé une manifestation à coups de bombes lacrymogènes. Plusieurs dizaines de milliers de militaires y ont été déployés, pour maintenir l’ordre public et le rétablir, au cas où il y aurait des troubles. L’O.n.g internationale Crisis group a émis un bulletin d’alerte, depuis mardi 6 décembre, classant la RDC parmi les pays à risque de conflit. Mais, le procureur général de la C.p.i a averti les acteurs politiques congolais contre toute incitation à la violence. Son bureau suit la situation attentivement.
Près de trois mille personnes (des Congolais comme des diplomates et des étrangers) ont fui la capitale Kinshasa, pour Brazzaville. Le gouvernement de la République du Congo se prépare à accueillir plus de cinq cent mille réfugiés à Brazzaville, en cas de troubles dans la capitale voisine. Situation à suivre…


Informations supplémentaires