Transport maritime : L’A.r.p.c.e et la Marine marchande ont signé un accord relatif aux télécommunications maritimes

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

Yves Castanou, directeur général de l’A.r.p.c.e (Agence de régulation des postes et communications électroniques), et Félix Mountou, directeur général de la Marine marchande, ont signé, le mercredi 26 novembre 2014, au siège départemental de l’A.r.p.c.e, à Pointe-Noire, devant des cadres et agents des deux institutions, un protocole d’accord visant, principalement, à optimiser la sécurité du territoire par la surveillance des outils de communication utilisés dans les navires accostant au Congo.



L’accord signé entre l’A.r.c.p.e et la Marine marchande est un document de cinq pages, composé de sept articles. Il est entré en vigueur le jour même de sa signature, pour une durée d’une année renouvelable, par tacite reconduction, comme le stipule son article 6. L’accord porte, essentiellement, sur la «mise en place d’un cadre de coopération entre l’A.r.p.c.e et la Marine marchande», signale le premier article. Le deuxième article, quant à lui, définit les principaux axes de coopération. C’est ainsi que la Marine marchande va, désormais, communiquer à l’A.r.p.c.e, le répertoire des navires et des barges qui accostent au Port autonome de Pointe-Noire. Elle doit également informer, systématiquement, l’A.r.p.c.e de l’arrivée de chaque embarcation à la berge congolaise. L’accord consacre une plateforme entre les deux structures travaillant pour la sécurité des personnes en mer ou sur terre au Congo, en respectant la clause de confidentialité contenue dans l’article 4.

John NDINGA-NGOMA

Informations supplémentaires