Editorial

Un nouvel Evêque à Kinkala

Note utilisateur:  / 0

La Conférence épiscopale du Congo, CEC, vient de s’enrichir de nouveau avec la nomination par le Pape François de l’Abbé Ildevert Mathurin Mouanga comme ordinaire de Kinkala. Il y a un peu moins de trois mois, la jeunesse faisait son entrée au sein de cette conférence, avec Mgr Daniel Franck Nzika dont la cérémonie de consécration/installation sur la cathèdre d’Impfondo, a eu lieu dimanche dernier seulement.

Lire la suite...

Partenaires en santé

Note utilisateur:  / 0

Le Gouvernement vient de prendre des mesures que nous espérons efficaces contre l’arrivée possible du coronavirus. Nous avons l’habitude de chahuter chacune des initiatives qu’il prend, et, dans la rue, nous ne sommes pas loin de céder à la fatalité. Soit parce que nous croyons que si un premier cas s’est déjà déclaré chez nous, on nous l’aura forcément caché, soit parce que nous estimons que, de toute façon, ce qui devra arriver finira par arriver !
L’une et l’autre manières de penser se nourrissent des mille et une déconvenues subies, mais ce n’est pas pour cela que n

Lire la suite...

Confusions

Note utilisateur:  / 1

Il y a comme un air d’ensemble, une poussée multiforme vers la confusion aujourd’hui. Rien n’est plus dans sa nature innée et tout entretient un effacement des bornes qui laisse moins nettes les barrières des identités. Nous vivons dans une culture où le profane et le sacré sont devenus interchangeables ; où les identités religieuses sont présentées comme pouvant se passer les unes pour les autres et les dogmes et doctrines, mots honnis désormais, sont devenus des boulets.

Lire la suite...

Mort

Note utilisateur:  / 0

Nous entretenons désormais un rapport singulier avec la mort. Elle ne représente plus la limite de la vie, l’au-delà visible dans l’un de nous et par lequel nous lui témoignons respect et déférence. Aussi bien nos traditions que nos marques de courtoisie usuelle imposaient le silence devant un deuil, une solennité qui témoignait de notre respect devant l’inéluctable auquel nous sommes condamnés tous. Il fut des temps où traverser un cimetière se faisait en silence…

Lire la suite...

Construire, pas calomnier !

Note utilisateur:  / 0

Mgr l’Archevêque a pris le temps pour bien peser la gravité de la situation. Il a pris du temps pour rédiger sa réflexion et la donner à lire aux fidèles. Dans toutes les paroisses de la circonscription, les fidèles ont pu entendre sa voix résonner dans son message de Noël, véritable cri de douleur vers son clergé et son peuple de fidèles: «La paix pour mon peuple et ses fidèles», tiré du Psaume 84. «Oui, paix à toi Peuple de Dieu de l’archidiocèse de Brazzaville dont le quotidien est marqué par des difficultés de toutes sortes… auxquelles se sont ajoutées des déceptions et des souffrances morales provoquées par le contre-témoignage de certains de tes pasteurs.»

Lire la suite...

Informations supplémentaires