Editorial

Aide ou conditionnement?

Note utilisateur:  / 0

Faut-il se surprendre que l’aide publique au développement continue de baisser d’année en année? Les observatoires attitrés indiquent une baisse régulière de cette aide depuis au moins 2017. Elle était alors de -7%. Elle était de -4% en Afrique l’an dernier et il n’est pas dit qu’elle ne baisse encore. Tragique?

Lire la suite...

Misères de campus

Note utilisateur:  / 0

Ici et là, les étudiants crient famine. Ils sont en grogne. Nous constatons, impuissants, leur détresse parfois exprimée, parfois tue. Les causes de leur mal-être sont les mêmes ou presque, partout. L’irrégularité du versement des bourses, les modalités de leur attribution, le sentiment d’abandon surtout pour ceux qui sont à l’étranger… Les jeunes ont l’impétuosité de leurs impatiences, mais tout mouvement de protestation de leur part n’est pas qu’impatience. Nous traversons une zone difficile, de véritable turbulence économique, certes. La crise n’est pas une invention.

Lire la suite...

Le feu au clocher

Note utilisateur:  / 0

Ce n’était pas à vraiment parler un feu de joie ! L’incendie qui a consumé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir est venu nous réveiller et nous imposer à rechercher des symboles vivifiants dans une période où la chrétienté s’acheminait tout doucement vers la Pâque. Multiséculaire et cœur de la France tout à la fois ; lieu de jonction de l’Histoire des croyants avec les tumultes des sans-Dieu, Notre-Dame qui brûle a arraché une larme à beaucoup, sur place à Paris comme à des milliers de kilomètres au loin. Chez nous.

Lire la suite...

Soudan : et la justice?

Note utilisateur:  / 0

Les événements qui se déroulent sous nos yeux, avec une accélération de l’Histoire au Soudan, surtout, reposent la question de la soif de justice qui sous-tend les différentes manifestations. Car, la destitution d’Omar Hassan al-Bachir au Soudan interroge aussi sur le sens que les Etats africains entendent donner à la quête de cette justice qui apaise les cœurs et pacifie les Nations.

Lire la suite...

Le peuple est-il content?

Note utilisateur:  / 0

Ça bouge en Afrique du Nord et de l’Est, et les secousses telluriques provoquées par la démission des grandes figures de l’histoire africaine ne peuvent pas ne pas interroger. On avait prédit que le «Printemps arabe», terme impropre, allait secouer toute une région Ses effets ne sont pas allés plus loin que la Tunisie où il est né, à vrai dire. Car si l’Egypte de Hosni Moubarak a elle aussi été gagnée par la fièvre du «dégagisme», historiens et commentateurs ont du mal à y trouver les scénarios décrits de la belle encre des prédicteurs.

Lire la suite...

Informations supplémentaires