Editorial

Vivre

Note utilisateur:  / 0

Il nous faudra ajouter un cran à la ceinture de nos privations. La crise est dure ; elle se durcit. La sortie du tunnel peut-être annoncée, elle mettra du temps à se concrétiser dans l’assiette du citoyen lambda. Car tous les jours, tous les signes annoncent un moins-bien, pas un meilleur de vie. Pas une sagesse revenue sur notre manière de gérer nos ressources, d’user le fruit de leur vente pour le bien de tous, de ne pas donner à voir le mur d’enceinte qui sépare ceux qui ont de ceux qui n’auront jamais.

Lire la suite...

Ayayos

Note utilisateur:  / 0

Il y a du singulier dans cet homme, à commencer par le nom. Mais c’est un singulier qui a su conjuguer un pluriel qui fait l’admiration des jeunes. En sport très certainement, mais aussi dans d’autres milieux de vie où la générosité d’un homme, jeune lui-même au demeurant (pas même la cinquantaine!), a imposé une activité, un club de football et une ville. Président de l’équipe AC Léopards de la troisième ville du pays, il ne semble pas que le Congo ait aligné plus d’une poignée de dirigeants immergés comme lui avec passion dans la vie d’un club de football et triomphant dans la gloire continentale : chapeau !

Lire la suite...

Où en est l’enquête ?

Note utilisateur:  / 0

Il y a une semaine, nous avons fait l’objet d’une attaque en règle. Sept jours après ces faits inouïs, nous ne sommes toujours pas en mesure de mettre un nom sur les commanditaires d’agissements que l’on croyait réservés à un autre monde. Attaquer des journalistes venus couvrir une  conférence de presse convoquée par des avocats; arracher leur matériel ; envahir notre cour avec armes et taizers dirigés contre toute personne en mouvement, journalistes, militants ou simples citoyens de passage est tout simplement inédit.

Lire la suite...

Non !

Note utilisateur:  / 1

Nous ne sommes pas habitués à être au centre de cette actualité que nous nous faisons pourtant le devoir de commenter deux fois dans la semaine. Mais, cette fois, nous sommes bien obligés de rendre compte de faits graves de violences survenus dans notre propre cour et contre nous. Des confrères y ont été violentés par des éléments qu’on a du mal à ranger dans les «forces de l’ordre», parce qu’il n’y avait pas de désordre à réprimer.

Lire la suite...

D’un sommet l’autre

Note utilisateur:  / 1

Il en est des grandes messes entre l’Europe et l’Afrique comme de tout : il y a autant de points de vue à en retenir que de commentateurs à interroger. A Abidjan, en Côte d’Ivoire, vient de se tenir la rencontre entre l’Union Africaine et l’Union Européenne. D’une Union à une autre, les apparences peuvent souligner le caractère d’égalité – et donc de partenariat – pour des intérêts que l’on souhaiterait communs.

Lire la suite...

Informations supplémentaires