Editorial

Mgr Ernest Kombo

Note utilisateur:  / 0

Il y a dix ans que s’est éteint Mgr Ernest Kombo. L’ancien évêque d’Owando a marqué de son empreinte l’Histoire récente du Congo. Homme d’Eglise mais aussi patriote, le jésuite a représenté la jonction heureuse entre une Nation qui se pensait athée et une Eglise qui, pendant quarante ans, n’a cessé de répéter qu’on pouvait être bon chrétien et bon citoyen. Ou, même, qu’on était mieux l’autre parce qu’on était mieux l’un. Impensable durant les années où nous avons flirté avec le marxiste et les idéologies excluant Dieu de la vie de l’homme !

Lire la suite...

Le vide et le plein

Note utilisateur:  / 0

Si l’on voulait, on passerait la vie à se lamenter de tout. Des mille et une choses qui ne marchent pas. Des mille et un tracas qui compliquent l’existence dans un quotidien déjà pas facile. Des politiques qui ne nous rassurent pas sur la sortie prochaine de la crise qui nous frappe. Du futur de notre jeunesse que l’on semble avoir confiée aux aléas d’une incertitude plus sûre que nos projections politiques ou économiques.

Lire la suite...

Congolais ? Peu rassurant !

Note utilisateur:  / 0

Si nous disons que le pays est en crise, cela frise la redite. Il ne passe pas de jour que nous n’en fassions le constat, que radio et télévision ne nous la donnent à constater. La crise est profonde ; elle est multiforme. Elle ne se réduit pas seulement en difficultés d’un Etat suffoquant sous le poids d’une dette que les institutions financières internationales jugent insoutenable. Elle n’est pas seulement dans tous ces indicateurs au rouge, mais que le Gouvernement nous dépeint en vert-possible, sans que le daltonisme ne réussisse à masquer l’essentiel.

Lire la suite...

Petits commerçants

Note utilisateur:  / 0

Beaucoup d’activités vont refleurir dans nos villes la semaine prochaine. La rentrée des classes va regonfler de vie les différentes artères. Et les petits commerces aux abords des écoles vont se revigorer. Un adulte peut ne pas trouver des raisons à consommer à tout prix gratanias, yaourts et autres jus de bissaps: un enfant, si. Rester concentré des heures durant entre quatre murs, ça donne faim et soif. L’école rouvre ses portes, en principe, et tous les espoirs sont permis.

Lire la suite...

«Salut, grand !»

Note utilisateur:  / 0

La lutte contre la corruption connaît des embardées depuis quelques semaines. La commission mise en place pour officier à cette salubrité morale dans le pays, passe par des bas et des hauts et nous, journalistes, nous nous délectons des accusations qui sont portées contre elle ou des commentaires en sa faveur. La presse trouve son blé à moudre dans tout ce qui tendrait à prouver ce qu’elle sait: que la corruption existe bel et bien dans le pays, et que lutter contre elle relèvera souvent de l’incantation.

Lire la suite...

Informations supplémentaires